• Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

     

        Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans ! 

    Titre alternatif :  性 の 劇 薬

    Sex and Drugs / Dangerous Drugs of Sex / Sexual Medicine

     

    Genre : Hard / Drogue / Gay / Bandage

    Torture physique et psychologique / Drama familiale

    Diffusion : 14 Février 2020

    Durée :  1 h 29

    Pays : JAPON

     

    Traduction :  Blu - Correction :   Benzen

     

     

    Scénariste & Réalisation : Jojo Hideo

     

      Kei × Yaku : Abunai Aibou Kitadai Takashi
    Yoda Ryoji
    Watanabe Sho
    Katsuragi Makoto

    Shinato Ruri
    Ayaka

    [Petite amie de Makoto]

    Nagano Kohei
    Endo

    [Collègue de Makoto]

    Chiba Seiki
    Nakajima

    [Patron de Makoto]

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

     

    Avertissement de blu :

    Déconseillé au moins de 18 ans.

    Contenu très explicite !

      

    Synopsis : 

     

    Katsuragi Makoto est un jeune employé de bureau qui a tout pour réussir une brillante carrière dans son entreprise. Il vit chez ses parents et à une petite amie. Mais tout à coup tout bascule, il perd tous ces repères et il tente de se suicider.

    Suite à cela il se réveille dans une pièce abandonnée et attaché en compagnie d'une personne encore inconnu.

    À cet instant, il rencontre son ravisseur, Yoda Ryoji qui impose à Makoto une session d'agression sexuelle et de confinement.

    Tous deux commencent à se lier dans ses jeux hard et se remémorent l'évènement tragique qui les a mené à cette situation dérangée.

    Adapté du manga du même titre de Mizuta Yuki.

     

    Mon avis Blu :

    Je suis très fleur bleu et j'ai voulu sortir de ma zone de confort parce que je me dis que le monde du BL ce n'est pas que du bonbon au sucre rose, il y a aussi un monde de perversion.

    Donc je m'y suis intéressé et j'ai fait des recherches.

    C'est très hard et très chaud.

    Maintenant, que dire sur le sujet. C'est l'histoire d'un homme qui tout d'un coup voit son monde basculer et il ne veut qu'une chose. Son désespoir va le mener loin mais il va rencontrer quelqu'un qui va faire en sorte de combattre ses idées noires en le confrontant à ses démons dans une relation très hard.

     

    Lien :   Vous comprendrez pourquoi il y a encore un verrou avant d'y arrivé.

    Interdit aux personnes sensibles et au moins de 18 ans, êtes-vous prêt à regarder ce film !

    La question :  La vie de Katsuragi Makoto va basculer et il va perdre tous ces repères, que va-t-il faire pour y remédier ?

    C'est un mot écrit en minuscule ! Le mot est écrit de manière verbale sur la fiche donc vous savez quoi faire !

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

       

     

    Galerie Photo : (Je vous mets peu de photo pour vous montrer le sujet abordé)

    Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !  Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !  Sei No Gekyaku - Japon ► ! - 18 ans !

     

      

    Traduction :  Blu - Correction :   Benzen

     

         Sources : les réseaux et les sites

    « Abonné Février 2022 - ThanaponDavidDew. Thaïlande. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    60
    Dimanche 14 Août à 19:37

    Ce film est loin des clichés "BL"...La tension est forte tout au long du film...Le malaise de la situation s'estompe peu à peu lorsque les rapports de domination se transforme en amour entre les deux partenaires... je reconnais que les acteurs sont bluffants !... Watanabe Sho est remarquable !! le rôle n'a pas dû être facile à appréhender ! mais quelle force ! quant à Kitadai Takashi  en pervers ...il faut oser !. Merci pour ce film....à quand le prochain ? Merci pour ce partage !!  

    59
    lachtiromancière
    Samedi 25 Juin à 06:39

    un grand merci pour ce travail de traduction!!

    J'avais dèjà vu ce film en VOSTA mais j'ai vraiment apprécié en français (mon anglais est très approximatif)

    Un film m'a surprise dans l'évolution de mes sentiments...pas trop choquée par les "scènes particulières" mais ça je pense que c'est personnel à chacun...

    J'ai trouvé que les acteurs étaient vraiment excellents avec une bonne mise en scène...

    La découverte du pourquoi et la fin du film m'ont bouleversées!

    bref....pour moi un excellent film comme vous le signalez sur la fiche: pour personnes averties

     

    58
    Jeudi 23 Juin à 20:12

    Bonjour Blu.

    Ces Japonais savent passer d'un extrême à l'autre en abordant divers thèmes liés à la complexité du comportement humain.

    Plusieurs fois, j'avais vu deux ou trois vidéos sur YT, ce qui m'avait profondément choqué.

    Après tous ces mois, j'ai fini par regarder ce film, Il y a eu des moments très difficiles, et je me suis dit : « Vraiment, qu'est-ce que je suis en train de regarder ? Est-ce de la perversité ? 

     

    Blu, ce que je retiendrai de ce film, c'est qu'il n'est certainement pas aussi sale que je l'avais imaginé.

    Ce film est sombre, douloureux, violent, on trouve aussi de la sensibilité et de la douceur, Il ne laissera personne insensible que cela soit en positif ou en négatif. 

    Cela s'appelle de l’Art.

    Blu, Merci de nous avoir proposé ce projet. 

    Je vous souhaite une excellente fin de semaine et des milliers de vibrations positives dans votre vie, afin qu'elle soit belle.

    A bientôt. 

    Hana

     

    57
    Dimanche 19 Juin à 19:16

    coucou, 

    Ca fait un moment que je pensais essaye, pourquoi pas, au pire tu arrêtes. Je sait pas si je suis bizarre, ou si c'est parce que mon état a changé aujourd'hui et que c'est pas la forme, ou si c'est une vision différente que j'ai acquise. Mais perso je m'attendais a pire. 

    La vie des perso les épreuves qu'ils ont traversés. Quand il arrive a l'hôpital , la culpabilité je ressentais plus le traumas qu'il allait vivre. Et pareil pour le médecin, je vivais leurs histoires.  

    J'excuse pas l'agresseur, il a pas le droit de faire ça. Mais il est humain et a sa propre histoire. Ca peut choquer certains, mais c'est une chose que j'ai acquise avec le temps. C'est pas mon histoire. Chaque victime (de toutes sortes d'aggression) à son histoire Il est fort possible que je comprenne un peu ce qui c'est passé dans la tête de la victime.  Les gens souvent jugent les victimes, de quels droits ? ce sont pas eux les victimes, ce sont pas eux qui doivent se reconstruire. Personne à le droit de juger une victime. Et une victimes parlera le jour où elle est prête !

    Perso les scènes de violences ici sont passées au second plan voir au troisième. C'est l'histoire de deux cabossés de la vie qui on vécu des choses très dur. Il c'est passé ce qui c'est passé et au final chacun a trouvé en l'autre quelques choses.  Chacun a son avis, mais personne peut se mettre a la place de la victime. Chacun met en place des choses qui lui sont propre pour traverser les épreuves et se reconstruire. 

    Après plusieurs semaines j'ai franchis le pas et je regrette pas du tout. Perso, la fin me convient parfaitement. Si ils vont mieux et voient la vie sous un autre angle c'est leur choix, ce sont des adultes. 

    Moi qui déteste la violence, j'ai pu regarder.  Merci a Blu d'avoir poussé une porte pour voir quel monde était derrière et au deux autres personnes qui on participer au projet.

    Pas de regrets ce film me hantera pas,  des choses moins violentes ou différentes me chocs beaucoup plus que ça  ! Et bravo aux 2 acteurs ! 

     

     

     

    56
    Jeudi 16 Juin à 01:41

    Wouah wouah wouah wouah !!! C'est complexe... déroutant, touchant. J'ai apprécié ce film.

    Merci pour la traduction et le travail fourni 

    55
    Jeudi 16 Juin à 00:00

    Wouah wouah wouah wouah !!! C'est complexe... déroutant, touchant. J'ai apprécié ce film.

    Merci pour la traduction et le travail fourni 

    54
    Lundi 9 Mai à 03:20
    Merci pour ce film . Merci à l équipe
    53
    Mercredi 4 Mai à 00:35

    J'ai plus téléchargé de bl depuis avant le covid! J'ai été malade +++ et travaillé +++ dans les soins. 

     

    Résultat: on a bloqué mon compte haha. 

     

    Merci pour ce film que je me réjouie de voir! 

    52
    Mardi 3 Mai à 22:12

    Bonjour , j'essaie d'y accéder mais impossible. Comment puis je faire ? 

      • Samedi 7 Mai à 22:42

        Je pense avoir trouver le mots mais sa marche toujours pas

      • Mardi 3 Mai à 23:15

        Salut, un indice supplémentaire, le mot est écrit sur la page et un simple copier coller t'aidera à accéder au projet.

        Ce mot est quelque chose qui rend triste ton entourage si tu le fais.

    51
    Soph'
    Mardi 26 Avril à 22:35

    Merci pour cette traduction.... ce film n est pas pour les moins de 18 ans c'est sûr... mais  au-delà du côté hard, il a une histoire qui a du sens je trouve !

     

    50
    Mercredi 6 Avril à 22:31

    Merci beaucoup pour ce film ! =)

    49
    Titi
    Samedi 2 Avril à 00:31
    J'étais curieuse de voir ce film pour me faire ma propre opinion merci de l'avoir traduit
    48
    Mercredi 30 Mars à 22:33

    Ces japonais ...

    47
    Lundi 28 Mars à 19:37

    Whaouuu et bien, quelle claque, ce film et merci d'être sortie de ta zone de confort pour nous le proposer car ça aurait été dommage de passer à côté cool

    Je n'ai pas du tout été choquée par le côté "torture" de l'histoire car il a un sens, comme celui de la mort et de la vie. Certes, on peut réveiller quelqu'un qui est "mort à l'intérieur de lui" avec plus de douceur, lol he mais pour certaines personnes, il est parfois nécessaire d'aller jusque dans les extrèmes pour comprendre pourquoi elles sont là et vivent des moments sombres. Bon, heureusement, çà ne se passe que très peu de la sorte. Quoique, se torturer soi même avec le sexe, la drogue et autre dérivatifs, peut donner  des souffrances similaires yes

    Bref, par moments, j'avais l'impression que le suicidaire ne c'était pas loupé et se retrouvait dans les limbes ou certaines âmes errent le temps de trouver réponses à leurs questions. Et le châtiment qu'elles s'infligent est à la hauteur de leurs culpabilités. Je voyais aussi le Doc un peu comme le "diable" qui répond aux attentes conscientes ou non des âmes égarées. Il leur donne de quoi réfléchir et de quoi choisir entre la mort ou la vie même si les 2 sont indissociables ^^

    Puis, l'inévitable syndrome de Stockolm resurgit. Et le boureau se laisse attendrir par sa victime et nous laisse entrevoir combien il est aisé de tourner en boucle dans le triangle de Karpman sarcastic

    La fin se veut un peu comme un délivrance après avoir jouée avec nos propres aversions ou désirs, suivant avec quel oeil nous regardons cette fiction. Bien ou mal, peur importe car nous avons tous le choix, face à nos expériences humaines, de continuer à vivre sainement ou pas ^^

    Je salue la performance des 2 acteurs car ce tournage n'a pas dû être facile. Et ils sont vraiment très beaux smile

    Encore merci et bravo, chère Blue, pour cette traduction ainsi qu'à Benzen et Caroza happy

    46
    Dimanche 27 Mars à 16:18

    Merci pour ce film

    45
    Dimanche 27 Mars à 15:11

    Bonjour merci pour ce film déroutant !!

    44
    Samedi 26 Mars à 07:25

    Merci pour la traduction

    J'ai beaucoup apprécié

    43
    Vendredi 25 Mars à 17:21

    Salut salut, merci de l'avoir traduit ! Ce film est assez hard, mais pas autant que Playboy and the gang of cherry, ce qui m'a rassuré. Pourtant j'ai complètement accroché. Je suis étrange si, à même pas un quart du film, je voulais qu'ils finissent ensemble ? J'ai l'impression d'être tordu de penser ça avec tout ce qu'il lui a fait, mais la fin est parfaite, c'est comme une boucle qui se ferme. Il est quand même bien réalisé, parce que pour emmener un truc aussi malsain à cette fin, il faut le faire !

      • Samedi 26 Mars à 14:27

        Oui c'est sur que le docteur est parti quand même très loin dans son délire. Heureusement que ce n'est qu'une œuvre de fiction, parce que dans la réalité il faudrait direct appeler les flics et voir une psy car il nous fait un léger syndrome de Stockholm le monsieur là

      • Vendredi 25 Mars à 17:46

        Alors moi je voulais qu'il lui mette une *** pour lui dire qu'il a compris que le suicide n'était pas une solution, il faut faire les étapes du deuil et pas s'enfoncer dans la folie.

    42
    Mardi 22 Mars à 07:36

    merci pour ce film

    41
    Dimanche 20 Mars à 02:38

    Merci Blu, Benzen et Caroza pour ce film.

    Attention, cet avis contiendras sûrement de légers SPOILS, même si j'essaye d'en dévoiler le moins possible.

    On a ici la rencontre entre deux âmes perdues, déchirées en morceaux en les personnes (ou plutôt les personnages) de Katsuragi Makoto et Katsuragi Makoto. L'un comme l'autre ont subi une perte qui a chamboulé leur vie à les rendre désespérés au point de vouloir en finir, presque fous de survivre là où d'autres n'ont pas continué à vivre. 

    On découvre des bribes de leurs vies passées entre chaque épisode sexuel. Jojo Hideo utilise des contrastes à couper au couteau pour montrer les transitions entre le passé au couleurs vives et chaudes et le présent froid et insalubre.

    Les scènes sont crues et aucune musique ne va essayer de vous faire croire que nous sommes dans une romance. Il n'ya pas de fondu, ni de censure pour créer l'atmosphère odieuse que voulait le réalisateur/scénariste du film.

    Les acteurs sont époustouflants dans leurs rôles, Kitadai Takashi plante un Yoda Ryoji froid et moqueur alors qu'il viole sa victime, il nous démontre ici l'étendue de sa capacité de jeu. Tout comme Watanabe Sho qui utilise la même énergie dans son rôle de victime, son jeu est tout aussi puissant.

    Le film n'est jamais ennuyeux et le rythme est consommé, il ne nous montre aucune scène inutile, chacune est nécessaire pour nous montrer l'évolution de l'intimité que partagent les deux hommes. Au bout d'un moment, quand Katsuragi Makoto commence à rendre les armes, les flashbacks prennent pour point central le passé de Katsuragi Makoto et on commence à comprendre l'objectif qu'il n'avait expliqué qu'à demi-mot : il veut sauver une vie.

    À la fin, toutes les questions ont trouvé une réponse et on peut se rendre compte que le scénario de Hideo est vraiment abouti en tout point, il nous démontre que, comme l'avait annoncé le titre, le sexe peut être une drogue, une drogue qui rend accro à la vie.

    Pour faire le bilan, je dirai qu'il ne faut pas s'arrêter aux images qui peuvent paraître choquantes de prime abord, elles ne sont pas là "juste" pour choquer, bien au contraire. Et il ne faut pas voir non plus ce film comme une romance de viol hard avec un syndrome de Stockholm, ce serait bien trop réducteur. Le propos pose question et porteur d’intérêt, ça vaut le coup de s'y intéresser à mon sens.

    Maintenant, à vous de vous faire votre avis.

      • Lundi 28 Mars à 19:43

        Merci pour ton super retour cool

    40
    Vendredi 18 Mars à 21:47

    Bonsoir,

    Merci pour ce film, et pour le travail effectué, ce n'est pas toujours évident de travailler sur de tel sujet.

    Bonne soirée.

    39
    Mercredi 16 Mars à 18:58

    merci beaucoup pour ce film

    38
    Nezuko237
    Mercredi 16 Mars à 15:23
    Salut ici, merci pour cette traduction, je n'avais jamais vu un film pareil auparavant, c'est vraiment cru et choquant mm pour moi une habituée des yaoi...je questionne la méthode utilisée pour lui prouver que sa vie est importante surtout que le médecin était dans la même situation, il l'a donc utilisé comme exutoire
    37
    Crystal
    Mercredi 16 Mars à 02:44
    Crystal

    Merci pour ce film, il est assez particulier mais néanmoins intéressant !

    36
    ir031212
    Mercredi 16 Mars à 01:00

    merci pour ce film

    35
    Lundi 14 Mars à 15:04

    Merci beaucoup pour ce film :)

    34
    Dimanche 13 Mars à 22:04

    merci pour ce film 

     

    33
    Dimanche 13 Mars à 12:47

    Bonjour,

    merci pour ce film .

    Bon dimanche

    32
    Dimanche 13 Mars à 11:39

    ça doit pas être pour moi car j'arrive pas à trouver le mot de passe, lol he

    31
    Dimanche 13 Mars à 09:40

    salutations du WE :)

    Oui j'ai vu ce film déjà plusieurs fois...

    Les adultes sont adultes dans tous les pays et font ce qu'ils font en matière de sexe, personne n'a a juger si consentement il y a

    Non, la seule chose perturbante, c'est cette fin très japonaise... on voit ça dans bcp de mangas yaoi ou autres, toujours cette idée que la "victime", le "soumis", soumis, torturé, va tjrs ou très souvent,  tourner dans le sens de son bourreau ou l'idée qu'un hétérosexuel va tourner "comme ça" hop ! à aimer sexuellement une personne de même sexe et lui sera soumis, etc...

    Et question suicide parmi tous les pays de l'OCDE les chiffres montrent que la Corée a dépassé le Japon depuis plus d'une douzaine d'année :(( 

     Bon we ;)

     

    30
    Dimanche 13 Mars à 01:39

    salut je ne voix pas du tout c'est quoi le mot de passe j'ai lu l'aide que tu as donné dans un des commanditaire mais je ne vois pas du tout pourrais-tu m'aider

      • Lundi 14 Mars à 14:44

        je suis désole mais je ne vois vraiment pas c'est quoi le mot je me suis aider de vos explication mais je ne voix vraiment pas désoler. je droit vous souler mais je ne voit vraiment pas je ne voix pas du tout c'est quoi le mot de passe je m'excuse. j'ai vraiment utiliser vos aider pour trouver.

      • Dimanche 13 Mars à 14:44

        C'est pas bien de faire des spoils mais comme c'est un sujet que j'aborde dans le synopsis, je le laisse.

      • Dimanche 13 Mars à 14:23

        @Makoune : j'allais supprimer les notifications et je vois ton messge

        le mot est dans mon commentaire

      • Dimanche 13 Mars à 13:33

        LE mot est écrit en deux mots dans le texte mais là je demande en un mot, il y a même une association qui s'appelle SOS ** qui est là pour écouter les gens qui ont des idées très noire. 

        Il faut reprendre la phase et le mot composé y est.

    29
    Dimanche 13 Mars à 00:26

    Merci bcp pour la traduction de ce film 

    28
    Dimanche 13 Mars à 00:15

     merci pour la traduction , c'est vraiment un film japonais , dur , rude violent , mais il faut se rappeler que  chez eux  : l'éducation , la compétition sur tout et aussi le comportement froid des parents font que tout se retrouve dans les films qu'ils nous proposent .  Ou est la limite de l'acceptation , la victime qui aime son boureau le syndrome de stockholm . 

    Le suicide est souvent le moyen de sortir du cauchemar de cette société japonaise qui nous passione mais qui est difficile à vivre pour eux . Il faut comprendre au fond il le sauve  en lui faisant découvrir son corps , en réalité ils se sauvent tous les deux . Pas facile , merci pour votre travail.

      • Dimanche 13 Mars à 00:21

        merci pour ton commentaire.

        je me souviens j'étais encore petite, j'ai entendu à la TV "une vague de suicide d'ado au japon", pourquoi faire ça parce que on a pas eu les meilleur notes.

        j'ai été choqué et moi en grande fillette qui trainait ses yeux dans le dico, je cherchais l'info. j'ai appris un peu plus tard ado qu'en fait c'était pour le déshonneur d'être un étudiant moyen qu'il se foutaient en l'air pour éviter que leur famille disent qu'ils les ont mal éduqués.

        Si t'es pas fait pour les études et que tu trouves un boulot qui t'épanouit c'est pas mieux. et même maintenant c'est toujours encré mais maintenant on en parle moins de cette vague, c'est plus discret.

    27
    Dimanche 13 Mars à 00:04

    Merci pour ce film

    26
    Samedi 12 Mars à 23:06

    Nous en avions parlé il y a quelque semaines du fait que tu sortais de ta zone de confort et nous avions évoqué ce film. Je l'avais déjà vu mais malgré ces scènes violentes, ce film montre deux personnes en souffrance qui vont se sentir revivre ensemble.  Merci Blu pour ton travail de traduction et merci Benzen pour la correction de ce film.

    25
    Alex050422
    Samedi 12 Mars à 22:54
    Coucou merci pour ce projet :). Je pense que je vais attendre avant de le voir celui la mais je me souviens avoir vu un extrait une fois et il m’avait donné envie d’en découvrir plus :)
    24
    Samedi 12 Mars à 22:23

    Je n'ai ni aimé ni pas aimé. Ce film est cru. Violent. Mais j'y ai trouvé aussi une forme de rédemption... Après faut-il en passé par là ? La complexité des relations humaines... Un film qui a pour moi sa place. A voir une fois et clairement pour public averti et un minimum le coeur accroché. Merci Blu !!!

    23
    Samedi 12 Mars à 21:56

    merci d'être sortie de ta zone de confort smile.

    Effectivement il est d'une noirceur autant dans les sentiments que l'ambiance glauque et tellement déroutant pourtant deux âmes se trouvent.

    22
    Samedi 12 Mars à 19:41

    Merci pour ton travail de traduction. je l'ai déjà vu et j'avoue avoir zappé plusieurs scènes insupportables. Même si l'ensemble du scenario tient la route, les détails ne sont pas faciles à voir J'ai vu d'autres films Japonais, beaucoup plus anciens qui contiennent des scènes de violences sexuelles et d'autres plus drôles mais toujours très crus. Dans tous ces films, le point commun c'est la crudité du scenario et parfois des images elles-mêmes. Je trouve qu'il y a un style direct de ce type de cinéma Japonais pour raconter une histoire.

    Un de mes films préféré (comique et sans violence mais très cru) est "My Rosy Life, His Rosy Passion" (2014) AKA "Ore to Kareshi to Kanojo no Jijo" 

      • Nezuko237
        Mercredi 16 Mars à 15:17
        Salut stp tu l'as regardé sur quelle plateforme ?
      • Samedi 12 Mars à 19:43

        Zut j'ai voulu corriger une faute de frappe et le message est apparu une 2ème fois. Désolé

    21
    Samedi 12 Mars à 19:28

    Merci pour ce film dérangeant mais finalement pas si mal ;D Je vais en profiter pour le remater! En tout cas, je me souviens que quand je l'avais vu, je me suis demandée tout le long ce que ça faisait en tant qu'acteur de jouer des scènes pareilles à poil he

    J'ai rigolé en lisant que tu es fleur bleue et que tu as voulu sortir de ta zone de confort, mdr, là tu as été servie winktongue

    Des bisous <3

      • Samedi 12 Mars à 19:41

        Ptdr, oui, je te rejoins totalement, attendre maintes épisodes pour le moindre bisous chaste, c'est une sorte de torture c'est clair! he Pareil, j'adore les histoires de police/yakuza/mystères et autres! En tout cas c'est ça qui est génial ici, y'a de tout et on peut varier suivant l'humeur, vous assurez cool

        Des bisous, bon week <3

      • Samedi 12 Mars à 19:32

        oui, je vais revenir à mes amours mais comme pas mal de projets parlant de yakuza et de police et de mystère pointent leur bout de leur né et que j'adore ça, je vais me faire un plaisir car les projets bisounours j'aime beaucoup mais là j'ai besoin d'autre chose de moins SM soft, c'est de la torture mentale d'attendre le simple bisous ou juste les rapprochements des couples.yes

    20
    Samedi 12 Mars à 19:05

    Pardon je n'arrive vraiment pas à trouver les mots de passes est ce que vous pouvez m'aider svp merci d'avance .

      • Samedi 12 Mars à 19:35

        Salut Hinata64,

        Sur la fiche le mot de passe est écrit en MODE VERBE et moi j'ai mis LE MOT EN NOM donc faut juste l'adapter.

        Pour aider, j'ai utiliser la même phrase et j'ai juste changer le mode.

    19
    Samedi 12 Mars à 18:47
    Je l'ai vu en anglais sous titré il est juste complètement déroutant et super ce film ! Une énorme et plaisante surprise ! J'ai hâte de le revoir mais traduit en français ! C'est super :)
    18
    Samedi 12 Mars à 18:40

    merci pour ce film 

    17
    Samedi 12 Mars à 18:27

    Merci de présenter cette autre face du BL, qui interroge sur la complexité, les contradictions et la finalité du désir.

    16
    Samedi 12 Mars à 18:12
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :