• Chapitre 45 : Pourrais-tu me faire confiance ?

     

    Le temps passe et vendredi arrive. Aujourd'hui est le jour où le groupe de notre école jouera au couvent pour sa journée portes ouvertes. Après une longue et épuisante réunion, ils ont décidé d'y envoyer mon groupe.

    Cela n'a rien à voir avec le fait que mon groupe est le meilleur qui existe ou quoi que ce soit en tant que tel (nous répétons rarement ensemble), mais c'est parce que personne ne voulait y aller. Tout le monde a donné un tas d'excuses, comme le fait d'avoir trop de devoirs à faire, d'avoir tant de rapports à écrire ou tout ce qu'ils auraient pu trouver d'autre. C'était plutôt étrange que personne ne veuille aller au couvent. Finalement, j'ai découvert que Pao (le batteur de mon groupe) avait fait pression auprès des autres membres du club pour qu'il refuse que quiconque se mette en travers de sa vie amoureuse. Il a dit qu'il reviendrait ici avec une nouvelle petite amie du couvent. Eh bien, alors.

    Phun était là le jour où j'ai remis les demandes officielles d'absence pour que nous puissions jouer au couvent. (Pour être honnête, je voulais y aller quand il travaillait en espérant que les choses auraient été plus simples avec son aide) Mais quand il a réalisé que ce serait mon groupe qui jouerait, il est devenu très agaçant. Il n'arrêtait pas de dire que s'il ne pouvait pas venir avec le groupe, il ne signerait pas. Le conseil des étudiants traite ces demandes chaque fois que les élèves demandent la permission de s'absenter de l'école. Ce sont eux qui vérifient si les demandes sont valables ou non. Très amusant. La dernière fois, Fi s'en foutait complètement quand il a signé. On pourrait être en train de mourir dans un fossé pour tout ce que ça l'intéresse. Il n'a pas du tout fait d'histoires comme Phun. (Alors est-ce que j'ai fait une erreur en venant voir Phun pour ça ?)

    Nous avons eu une longue dispute à ce sujet. Phun avait cette expression odieuse sur le visage qui me donnait envie de lui botter le cul. Il a refusé de céder. Je lui ai obéi et l'ai laissé me suivre. Comme tu veux. Ce sera bien d'avoir des mains supplémentaires pour aider à porter les affaires.

    ----------------------------------------

    On a quitté l'école en fin d'après-midi le vendredi afin de pouvoir apporter nos propres instruments au couvent. J'ai été surpris par ce que j'ai vu à la grille une fois arrivé. Il y avait une bannière fantaisiste accrochée à la porte. Elle disait : "Bienvenue aux musiciens de XX.". Est-ce qu'ils ont fait ça l'année dernière ? Je ne m'en souviens pas.

    Certains d'entre nous sont entrés et nous étions tous confus. Des élèves de première année nous ont accompagnés pour nous aider à porter les affaires que nous avions apportées. C'était étonnant de voir à quel point les membres de leur club de musique semblaient accueillants et reconnaissants. (Jeed est le premier visage que j'ai vu.) Les filles nous ont conduits à la loge qui contenait tout ce que nous pouvions demander. J'ai continué à regarder dans le miroir pour voir si j'étais toujours le même Noh ou si je m'étais transformé en p'Toon (1) de Bodyslam (Elles ont peut-être fait une erreur puisque nous sommes pareil en termes de beauté). Mais c'est quoi ce bordel ? L'année dernière, tout ce que nous avions, c'était une tente montée ouvrant sur l'herbe.

    On a tous remercié les étudiantes présentes avant de transporter les instruments sur la scène pour les installer. Elle est actuellement vide puisque le reste de l'événement se déroule en plein air. Il y a des lycéennes qui nous regardent tout installer et faire le contrôle du son.

    " Tu es fatigué, Noh ? " Pendant que je branche l'amplificateur, Jeed s'approche et me tend de l'eau. C'est plutôt partial de sa part, vu que je travaille à l'ombre et que c'est assez confortable alors que Art et Nong Knott travaillent sous le soleil brûlant. Ce sont d'eux qu'il faut s'occuper, du coup je refuse.

    "Je ne suis pas fatigué. Pourrais-tu apporter de l'eau à mes amis là-bas, près de la table de mixage ? Ils sont probablement en train de mourir sous la chaleur." Ce que j'ai dit a dû toucher une corde sensible chez elle, car elle semble un peu troublée. 

    "Oh...mes amis vont faire ça de toute façon" me dit-elle et elle poursuit la conversation. "As-tu déjà mangé quelque chose ? "

    "Noh, mange ça. C'est foutrement bon." Avant que je puisse lui donner une réponse, la voix de Phun nous interrompt. En plus de ça, il me met un énorme takoyaki (2) dans la bouche. Connard ! C'est brûlant !

    "Co-ard" ! 'est-aud !" Je me retourne pour maudire le gars qui se tient là en riant tout seul. Mais c'est vraiment délicieux, je lui accorde ça. Je me demande où il a acheté ça. Une fois la sensation de brûlure passée, j'en profite pour lui demander et découvre qu'il y a des stands de nourriture installés là-bas. Phun était en train de tout finaliser avec les professeurs et ils ont eu la gentillesse de donner quelques échantillons gratuits. En plus du takoyaki, j'ai remarqué qu'il a beaucoup d'autres choses comme des petits pains à la crème, des œufs de caille et une salade de nouilles épicées. Chaque fois qu'il s'agit de nourriture, Phun et moi avons généralement une longue discussion. Je ne sais même pas quand Jeed a quitté la scène.

    "Noh ! Pourquoi tu ne m'as pas appelé pour me dire que tu étais déjà là ? !" C'est alors que l'on peut entendre la voix aiguë de Yuri. Je me retourne pour la regarder au milieu de ma conversation avec Phun tout en tenant encore quelques vis avec ma bouche. Elle me fait signe de la main depuis le devant de la scène.

    "On vient d'arriver. Tu viens nous regarder ?" Je lui crie en retour et elle me fait un sourire.

    "Bien sûr ! Mais je dois d'abord aller faire du khanom khrok (3) ! Héhéhé !" Je suppose qu'elle tient un stand de desserts. Comme c'est mignon ! Je lui fais un signe de tête avant que Yuri ne s'en aille en portant son tablier apparemment sale.

    "Quelqu'un est vraiment populaire." Hein ? Le ton sarcastique de Phun me fait me retourner pour le regarder. Il affiche une expression indifférente sur son visage avant de se déplacer pour partager la nourriture avec les autres.

    -------------------------

    Ma montre indique qu'il est 15h30, et c'est à nous de jouer. Une magnifique présentatrice (qui est-elle ? Elle est vraiment canon) donne le coup d'envoi de l'émission et nous présente au public qui est entièrement composé de filles. On a d'abord joué à quelques jeux. J'ai compris qu'ils font partie du spectacle, mais je ne comprends pas pourquoi c'est nous qui devons distribuer les prix ? Je ne suis pas directeur d'école.

    En tout cas, disons que tout était assez amusant. Pao semblait satisfait puisqu'il a eu l'occasion de mater les filles. Il discutait avec les deux présentatrices en coulisses. Jeed essayait aussi d'entamer une conversation avec moi. (J'ai remarqué qu'elle essayait plusieurs fois.) Mais c'était difficile car apparemment, j'appartenais aux gens aujourd'hui. Quelqu'un m'appelait pour aller quelque part, puis quelqu'un d'autre essayait de discuter avec moi. (Phun était l'une de ces personnes).

    Nous avons aidé les deux présentatrices à distribuer des prix et à jouer à divers jeux pendant un long moment avant que le groupe ne commence le spectacle. Aujourd'hui, je serai à la fois le guitariste et le chanteur principal. Je fais un petit coucou aux filles et je suis accueilli par de grands cris.

    Elles sont bien plus bruyantes que la dernière fois que nous étions ici.

    On est un peu surpris, mais il y a cette phrase anglaise "The Show Must Go On" (quoi que cela signifie, ça sonne bien, alors je l'utilise) et Pao commence les intros à la batterie de "That Thing You Do" de The Wonders. Nous l'avons également joué comme chanson d'ouverture l'année dernière. Les hurlements sont déments. Alors si elles sont tellement à fond dedans, comment pouvons-nous, en tant que musiciens, ne pas nous amuser avec elles ?

    Je chante et je ris quand je vois Yuri faire des mouvements de danse traditionnelle thaïlandaise de très loin (devant un bâtiment). Je trouve ça hilarant. La chanson que je chante est plutôt mignonne, ne pouvait-elle pas choisir des mouvements différents qui iraient avec ? J'ai éclaté de rire sur scène. Yuri le remarque et elle continue. C'est elle qui devrait être la plus embarrassée.

    Phun se cache près de la table de mixage avec nong Knott. Il n'est qu'à quelques mètres de la scène. Mais je pense qu'il a perdu la tête, car il ne semble pas pouvoir s'arrêter de sourire comme un malade mental. Il continue à me sourire et je commence à me sentir timide. Mais peu importe ! Nous pouvons tous les deux être des malades mentaux car nous continuons à nous sourire comme ça tout le temps. 

    Après "That Thing You Do", nous poursuivons avec "Can I Hug You ?" de Skykick Ranger. C'est Ohm qui a choisi cette chanson. (Je me demande qui tu veux enlacer, hum !) Je plaisante, on joue normalement ces chansons enjouées pour des événements joyeux comme celui-ci (pour que les clients s'amusent encore plus). Et c'est pour cela que nous avons dû traîner nong Mum et ses amis sur la scène. Nous avons besoin d'eux pour jouer des instruments à vent. (Il sont trois. Nong Mum, nong Heng et nong Loy. Mais pourquoi nong Mick n'est pas là ? C'est mieux comme ça, je suppose. S'il était ici sur la même scène qu'Ohm, il ne serait probablement pas capable de se concentrer et jouerais les mauvaises notes de toute façon). Pendant que je chante la phrase "Je veux te serrer dans mes bras, je peux faire ça ?" je me penche et je tends les mains vers tous les spectateurs à l'avant de la scène et les filles crient de joie (suivies par leurs bras qui tendent la main vers moi). Putain, c'est la première fois que je me sens aussi beau. C'est vraiment drôle hahaha. Ensuite, on passe à une chanson de rock, ce que fait normalement un groupe exclusivement masculin. On ne peut pas continuer à jouer ces jolies chansons, sinon les gens vont commencer à dire que nous ne sommes pas assez virils. (Eh bien, je pense que je le suis pourtant !) Cette chanson est notre signature et tous les membres du club de musique la connaissent. C'est "Not So Handsome" de Modern Dog, hé hé. Même si je suis très beau (ne vomissez pas, vous ne devriez pas gaspiller de la nourriture), j'aime bien chanter cette chanson parce qu'elle est facile à chanter. (Quoi ? Qui vient de dire que je suis flemmard ? !) Le rythme est agréable et cool aussi. J'aime ce genre de chansons où il y a des mouvements de va-et-vient entre un rythme rapide et un rythme plus lent. C'est amusant quand je les joue. C'est assez satisfaisant, comme si vous aviez l'occasion de libérer de la pression (comment exactement ?). Disons que j'aime ce genre de chanson. Pao reprend les parties de rap de Fucking Hero. Il est génial, n'est-ce pas ? Il peut aussi rapper et jouer de la batterie en même temps. Mon ami est génial !

    Après avoir terminé avec "Not So Handsome" (chanté par quelqu'un de beau), on prend une courte pause et on boit de l'eau. Ensuite, on continue avec "This Song Has To Do With Love" de Silly Fools. C'est presque une chanson lente, mais pas vraiment lente. Je ne sais pas vraiment comment l’expliquer. Si vous vous attendez à ce que l'on joue sept chansons rapides d'affilée, on finirait par mourir. (Ce qui n'est pas impossible puisque nous ne faisons que manger et dormir pour avoir l'énergie nécessaire) On décide de ralentir la cadence avec cette chanson et de se donner un peu de répit tout en laissant le public se balancer au rythme de la musique. J'admets que ma voix n'est pas comparable à celle de p'Toe (4). (Comment chante-t-on les dernières syllabes comme lui ? Où apprend-on à faire ce genre de choses ?)  On a un peu baissé la tonalité, mais c'est toujours agréable. Je veux dire que je ne suis pas un grand chanteur ou quoi que ce soit d'autre au départ. (Je n'ai jamais eu de leçons. Tout ce que j'ai fait, c'est de chanter au karaoké avec ce salaud d'Ohm). En gros, si ça passe, alors ça me va. (Ça ressemble à une excuse.) Phun commence à rire quand la note baisse de façon inattendue. Espèce de crétin, tu aurais rendu cette chanson encore pire que moi ! (Par exemple le récent concours Live.)

    Comme on a déjà pris notre pause, on ne peut pas faire une autre chanson lente, alors on va faire monter un peu l'ambiance. C'est incroyable comme il suffit qu'Ohm joue deux accords, Mi et La, pour que les filles crient à pleins poumons comme si elles savaient exactement de quelle chanson il s'agit.

    Vous pouvez peut-être deviner que nous sommes sur le point de jouer "Wavering" de Bodyslam. Je suis aussi chaud que P'Toon aujourd'hui de toute façon, je ferais mieux de suivre le mouvement. Hé hé hé. Les chansons de Bodyslam sont difficiles à chanter mais elles sont tellement amusantes à jouer. Pao aime jouer de la batterie sur ce groupe. Ohm et moi aimons aussi jouer la guitare de ce groupe. Poom est le seul à se plaindre car il n'y a pas grand-chose à faire en tant que claviériste. (Hé, c'est une chanson de rock, tu peux te la couler douce pour une chanson.) Cette chanson est un bon moyen d'évaluer si le public a encore de l'énergie, surtout au milieu de la chanson. Je laisse plus de cinq cents filles devant la scène pour prendre ma place en tant que chanteur principal. Tout le monde chante de son mieux. Je suis très heureux au nom de P'Toon car sa chanson est très populaire. Il y a cependant un raté : New (le bassiste) se trompe de tonalité pendant le refrain (Oh oh oh, non non), alors qu'il chante avec Ohm, Poom et Pao. Mais pour une raison inconnue, il continue à chanter plus haut que le reste des gars.

    Mais ce n'est pas grave, je ne suis pas trop inquiet. (Parce que je l'ai tellement harcelé que j'en ai marre de faire ça, ha...)

    Après avoir mesuré l'énergie du public (et appris qu'il leur en reste encore beaucoup), on entame tout de suite la chanson suivante. Mais plus de rock, hé hé hé. Je vous ai dit que je suis vraiment à fond dans le ska ces derniers temps. Après m'être battu très fort contre les gars, j'ai pu ajouter cette chanson à la liste de chansons. Il s'agit de "What Ska Is ?" de Skalaxy. Cette chanson est extrêmement amusante à jouer en live, je vous le dis. Essayez-la une fois et vous serez accro.

    Nong Mum, nong Heng et nong Loy sont de retour sur scène après s'être reposés pendant trois chansons. Je remarque qu'ils font aussi des chorégraphies, quand ont-ils répété ça ? En tout cas, ils sont plutôt adorables. Et honnêtement, on ne peut pas sous-estimer nong Mum même s'il est potelé. Une bande de lycéennes crient pour lui. (Je pouvais le sentir quand il a joué du trombone en solo.) Yuri est là maintenant aussi, je me demande pour qui elle crie. Ça doit être moi, non ? Ça ne peut pas être pour nong Mum, haha. (Est-ce que quelqu'un vient de me traiter de prétentieux ?) Nous n'avons presque plus d'énergie à la fin de la chanson et il nous reste encore une chanson à jouer. Je leur avais dit que nous devions jouer cette chanson en dernier mais personne ne m'a écouté. (Cette chanson utilise une tonne d'énergie pour le chanteur, les joueurs, les danseurs et même le public). À vrai dire, il est préférable de terminer le spectacle avec cette chanson…

    Je prends d'énormes gorgées d'eau (je finis presque toute la bouteille en une fois) avant de poser la guitare car je n'aurai pas besoin de jouer moi-même pour cette chanson. Mes yeux sont fixés sur la liste de chansons devant moi, puis je lève la tête et je vois Phun qui me sourit. (En fait, il sourit et n'a pas arrêté depuis la première chanson jusqu'à maintenant, je me demande même si ses gencives ne sont pas sèches).

    Je fais un grand sourire à Phun avant de parler dans le micro et d'annoncer le titre de la dernière chanson sur un ton à peine audible.

    "S'il te plaît, aie confiance en moi."

    Malgré les cris des filles qui surpassent l'intro à la caisse claire de Pao, je peux encore voir très clairement Phun au milieu de la foule. Il me sourit encore, comme j'espérais le voir tout ce temps.

    Quand nous nous sommes entraînés, je n'ai pas choisi cette chanson pour lui en particulier. Mais s'il l'entend et se rend compte que c'est à propos de lui, alors ce serait génial, n'est-ce pas ?

    Je lui souris une fois de plus avant de prendre le micro et de chanter la première ligne de la chanson.

    ♪ Je veux que tu sois avec moi ♪

    ♪ Chaque jour, serait-ce possible ? ♪

    ♪ Je veux t'aimer, toujours ♪

    ♪ T'avoir dans mon cœur ♪

    ♪ Je veux être cette personne ♪

    ♪ Dont tu as toujours rêvé ♪

    ♪ Je veux veiller sur ton cœur ♪

    ♪ Pour toi." ♪

    Je lève les bras et j'applaudis au rythme de la caisse claire, en invitant tout le monde à applaudir avec moi. Phun sourit en applaudissant quand le refrain arrive.

    Je suis conscient que je ne peux tout simplement pas m'arrêter de sourire.

    ♪ Aie foi en moi et sois certain 

    ♪ Je ne te décevrai jamais 

    ♪ Je te tiendrai, quoi qu'il arrive 

    ♪ Je ne te demanderai qu'une seule fois de me faire confiance 

    ♪ Je veux que tu saches que je suis là. 

    ♪ Je veillerai sur toi, sans jamais te quitter 

    ♪ Je ferai tout cela pour toi de tout mon cœur 

    ♪ Laisse-moi t'aimer 

    ♪ Oh, yeah'. 

    Les filles hurlent quelque chose d’inintelligible mais mes yeux sont fixés sur Phun qui se tient là et donne un coup de main depuis la table de mixage. Malheureusement, comme il a gardé son attention sur moi, il ne remarque pas que Nong Knott conspire contre lui.

    Phun est choqué lorsque Nong Knott décide de lui retirer son casque, en le laissant sur la table de mixage, pour le pousser vers la scène. Même Ohm, New, qui joue son solo, et le reste des gars sur scène sont confus quant à ce qui se passe au moment où Phun se tient si près de moi que nos corps se touchent.

    Je regarde Knott, perplexe car je n'étais pas prêt pour ça. Il est le seul à sourire tout seul avant de me murmurer quelque chose à l'oreille. "Chantez ensemble, p'. Hé hé."

    Ce morveux ! Je ne peux pas lui botter le cul puisque je suis sur scène, mais je me fais une note mentale pour le faire une fois que nous aurons fini ici.

    Ohm me regarde d'un air moqueur pendant qu'un membre du personnel traîne un micro pour Phun. Il rit timidement mais accepte de chanter avec le groupe. En attendant la fin du solo, je calcule rapidement comment je devrais chanter pour que nous puissions nous en sortir sans nous embarrasser au cas où Phun dérape et chante à nouveau trop bas. (Hahaha.)

    Ensuite, Ohm joue de la guitare et regarde Phun un instant comme un signal qu'il va bientôt devoir chanter. Phun hoche la tête avec un sourire avant de s'harmoniser parfaitement avec moi.

    ♪ Aie foi en moi et sois certain 

    ♪ Je ne te décevrai jamais 

    ♪ Je te tiendrai, quoi qu'il arrive 

    ♪ Je ne te demanderai qu'une seule fois de me faire confiance 

    ♪ Je veux que tu saches que je suis là. 

    ♪ Je veillerai sur toi, sans jamais te quitter 

    ♪ Je ferai tout cela pour toi de tout mon cœur 

    ♪ Laisse-moi t'aimer 

    ♪ Je veux que tu saches que je suis là. 

    ♪ Je veillerai sur toi, sans jamais te quitter 

    ♪ Je ferai tout cela pour toi de tout mon cœur 

    ♪ Laisse-moi t'aimer 

    ♪ Oh, yeah'. 

    Nous avons sauté ensemble, les bras autour de nos cous, et nous avons chanté le reste de la chanson. (C'était épuisant.) Yuri sautait tout en criant plus fort que les autres aussi. (J'ai remarqué qu'elle disait : "C'est mon petit ami ! C'est mon petit ami !" à ses amies. Je sais lire sur les lèvres !) Quand tout a été fini, j'étais trempé de sueur et je n'avais presque plus de forces.

    Phun halète et transpire aussi. (Et tu n'as chanté qu'une demi-chanson.) Je suppose que c'est à cause des projecteurs qui brillent sur nous. Malgré tout, il semble être heureux. Nous nous sourions avant de nous prendre la main et de nous incliner devant le public. On dit au revoir avec les flashs des appareils photo qui se déversent sur nous. Alors que nous remercions tout le monde, quelque chose me revient à l'esprit.

    Qu'en est-il de Aim ?

    Je ne l'ai pas vue du tout depuis que je suis arrivé ici !

    Est-ce que Phun l'a vue ? ! A-t-il demandé à venir parce qu'il est déjà passé à autre chose ou parce qu'il voulait la voir ? ! Je ne peux pas m'empêcher de laisser libre cours à mon imagination.

    Cependant, je ne sais pas si Phun peut lire ce qui se passe dans ma tête ou quoi, mais il lâche mon poignet et prend une serviette mouillée sur le grand amplificateur. Il la jette par-dessus ma tête avant de dire quelque chose d'inaudible.

    "Je le fais."

    Si c'est le cas, alors je devrais aussi avoir confiance en Phun.

    --------------------

    Après avoir fini de jouer, on avait l'impression de se transformer en TVXQ (j'ai le culot de faire une telle comparaison) parce que toutes les filles se bousculaient tout autour de nous. Pour dire les choses simplement, on ne pouvait pas descendre de scène tout seul et les membres de l'équipe du club de musique du couvent ont dû nous aider.

    On s'est frayé un chemin avec beaucoup de difficulté à travers les flashs de nombreux appareils photo. (Je comprends tout à fait ce que l'on ressent lorsqu'on est une superstar aujourd'hui.) Nous pouvons enfin prendre une pause une fois de retour dans notre refuge, que nous appelons la loge.

    "Knott, quel genre de coup pensais-tu avoir fait ?" Une fois de retour dans la salle, je m'occupe rapidement du cas de cet élève de 10e année. Son cul est probablement meurtri par tous les coups de pied, mais il rit toujours joyeusement. 

    "Hein ? Mais j'ai vu que tu n'arrêtais pas de fixer P'Phun alors j'ai pensé que tu voulais qu'il chante avec toi." Écoutez son excuse ! Il ferait mieux de faire attention à ce qu'il dit !

    "Sérieusement, tu as presque tout gâché en faisant chanter Phun." Je marmonne quelques plaintes et taquine Phun à ce sujet en même temps. Le type en question arrête immédiatement de boire l'eau et me regarde fixement.

     " Quoiiiii ? "

    Tout le monde se met à rire en applaudissant joyeusement et même New joue du tambourin. "Oui, et j'ai dû baisser le ton." Poom, le claviériste, plaisante et tout le monde rit à nouveau. Phun se gratte la tête.

    "J'étais si mauvais que ça ? Désolé, les gars !" Il s'excuse auprès de tout le monde dans la salle. Chacun de nous se moque des autres sans aucun signe de lassitude.

    Peu de temps après, la porte s'ouvre et deux filles entrent dans la pièce. (Nous nous taisons immédiatement.) L'une de ces filles s'appelle Jeed et elles sont là pour nous donner des porte-clés personnalisés en forme de poupée. En raison des différentes couleurs disponibles, nous décidons de fermer les yeux et d'en choisir un au hasard au lieu d'être compliqués comme nous le sommes habituellement.

    Je regarde mes amis faire la fête quand ils ont de la chance et choisissent celui qu'ils voulaient. Certains crient leur déception lorsqu'ils n'ont pas eu celui qu'ils souhaitaient, ce que je trouve amusant. Jeed se faufile à côté de moi et me montre tous les porte-clés. "Lequel tu veux, Noh ? Je te laisse choisir." Hein ? Je peux choisir ?

    Je la regarde, perplexe, pendant que je décide si je dois en choisir un ou non. Mais ensuite, Phun en prend un et me le donne. "J'en ai choisi un pour toi. Prends celui-là." Quelle façon de me gâcher les choses, imbécile. En fait, je voulais l'autre. Mais peu importe. 

    "Merci, mais c'est bon." Je me retourne pour sourire à Jeed et j'accepte le porte-clés de Phun à la place. Elle semble mécontente, mais Ohm me distrait quand il crie fort parce qu'il a choisi la poupée en uniforme de scout. Hahaha, c'est bien fait pour toi !

    Après cela, nous traînons et bavardons un peu car il y a encore beaucoup de monde dehors, il serait difficile de transporter les instruments. Pendant la conversation, j'entends un son venant de mon téléphone. Il me dit que j'ai reçu un message.

    Je ne peux pas entrer à cause de ces filles du club de musique, honnêtement ! 

    De : Yuri

    Hein ? Pourquoi pas ? Je fronce les sourcils confus après avoir lu le message. Je cherche dans la pièce quelqu'un qui pourrait m'aider, mais seule Jeed est encore là. Je n'ai pas d'autre choix que d'attirer son attention. (Je m'abstiens de lui parler parce que j'ai l'impression que Phun agit bizarrement chaque fois que Jeed traîne autour de moi). Elle s'approche avec un grand sourire sur le visage.

    "Quoi de neuf, Noh ?"

    "Il est possible que Yuri vienne ici ? Elle m'a envoyé un texto disant qu'elle ne pouvait pas entrer." Son sourire s'efface et un long soupir le remplace.

    "J'ai bien peur que non. Seuls les musiciens et les membres du club de musique sont autorisés à entrer dans cette pièce." C'est quoi ce bordel ? ! C'est quoi ces mesures de sécurité absurdes ? Je ne suis pas une sorte de sultan. Merde ! Je suis ennuyé par tout ça mais je choisis de laisser tomber. C'est pas grave si Yuri ne peut pas venir ici, je l'appellerai quand je serai rentré.

    L'horloge nous indique qu'il est plus de 17 heures maintenant, il est donc temps pour nous de retirer le matériel de la scène. Il y a beaucoup de lycéennes qui me demandent des photos pendant que nous nettoyons. Au début, j'étais déconcerté et je ne savais pas quel genre de pose je devais faire. Lorsque je prends des photos avec mes amis, nous nous disputons généralement pour savoir qui peut faire les visages les plus gênants. Mais ces filles demandaient gentiment, elles ne veulent probablement rien de gênant en photo. Alors comment je suis censé faire un beau visage ? Personne ne m'a jamais appris ça. J'allais demander l'avis de Phun (puisque faire un beau visage est son hobby), mais un groupe de seniors prenait aussi des photos avec lui. Je suppose que je n'avais pas besoin de lui demander, mon visage est toujours beau, peu importe l'expression de toute façon. Hé hé.

    Nous avons continué à ranger nos affaires et à prendre des photos avec les étudiantes pendant un moment avant que le club de musique du couvent ne fasse une annonce par le biais des haut-parleurs pour demander aux élèves de ne plus gêner notre travail. (Sinon, on serait là jusqu'à 21h si on continue comme ça) Les choses sont devenues un peu plus faciles à gérer après ça. On a pu remballer nos affaires sans aucune autre interruption.

    J'étais en train d'enrouler les câbles en appelant Per et le reste des gars pour qu'ils viennent nous aider à tout porter. Ils n'ont pas mis longtemps à arriver (toutes les excuses sont bonnes pour venir au couvent). Nous avons progressivement quitté le couvent tout en portant le tout avec quelques difficultés. Les lycéennes nous ont submergés au moment où on descendait de la scène. (Bon sang !) Elles étaient assez fortes aussi. On n'osait pas trop se déplacer car on avait peur de les blesser accidentellement. Tout ce que je pouvais faire, c'était me balancer d'avant en arrière tout en portant une guitare électrique sur le dos, deux pupitres à partitions et une boîte de fils. C'était vraiment une situation d'urgence.

    J'ai été ballotté au milieu d'une foule pendant un certain temps avec des flashs d'appareils photo qui venaient de partout autour de moi. J'ai commencé à avoir des vertiges et tout ce que je voyais, c'était des taches violettes. Je savais que j'étais en difficulté, mais ensuite, Jeed a réussi à traverser la foule et m'a attrapé le bras.

    "Excuse-nous !" Elle gronde d'abord l'élève de première année avant de se tourner vers moi. "Noh, tu devrais peut-être venir avec moi à la place." Sa main est encore bien serrée autour de mon bras. Hum, c'est une bonne idée ? Je ne suis pas vraiment sûr mais je choisis de ne pas me battre car j'ai remarqué qu'une fois que Jeed est venue me prendre le bras, les lycéennes ont commencé à se calmer.

    Je n'ai pas l'occasion de la suivre très longtemps avant qu'une autre petite main ne s'empare de mon autre bras.

    "Je peux me charger de lui. C'est mon petit ami, je vais m'occuper de lui moi-même." C'est Yuri ! D'où tu viens ? Je croyais que tu étais déjà rentrée chez toi ! Je reste bouche bée en regardant Yuri. Je la regarde, puis de nouveau Jeed qui ne semble pas vouloir lâcher prise. Aucune des deux n'est prête à céder.

    "C'est le problème du club de musique, Yu."

    "Le temps de travail est terminé, maintenant il est temps pour un couple d'être ensemble." Les deux commencent à se disputer, ce qui me laisse complètement perplexe au début, mais ensuite je suis capable de reconstituer les choses petit à petit.

    "Euh..." Je devrais probablement dire quelque chose. Mais... qu'est-ce que je dois dire ? !

    Saisis.

    Avant que les deux filles ne puissent décider de la gagnante et avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, une tierce personne arrive et me saisit. Il prend aussi les deux pupitres et m'aide.

    "Laisse-moi t'aider avec ça. Merci beaucoup, les filles. Je ramènerai Noh à l'école moi-même." Fin. Phun Phumipat fait un sourire à Yuri et à Jeed avant de me traîner à moitié par le cou et de quitter le couvent avec lui.

    Je me retourne rapidement pour dire au revoir à Yuri qui fait de même. Puis, je tourne à nouveau mon attention vers cet abruti de secrétaire du conseil des étudiants qui sourit encore et qui s'accroche à moi fermement.

    "Tu es vraiment un petit malin."

     

    Chanson du concert :

    https://www.youtube.com/watch?v=wPMLG8mnCRM

    https://www.youtube.com/watch?v=LnnIW_EijQI

    https://www.youtube.com/watch?v=_miAQrRpX_c

    https://www.youtube.com/watch?v=ce_KPVqfp0E

    J’ai beaucoup cherché, mais je n’ai pas trouvé Wavering de Bodyslam, je pense qu’il y a eu une erreur dans la traduction anglaise du titre.

    https://www.youtube.com/watch?v=47zOtNOUmqY

     

    1) P’ Toon : Athiwara Khongmalai, dit “Toon” est le leader des BodySlam.

    2) Takoyaki : Boulettes de pâte japonaise farcies à la viande, au poisson ou aux crustacés.

    3) Khanom khrok : Sorte de pancakes thaï, à base de lait de coco.

    (4) P’Toe : Ancien leader des Silly Fools, aujourd'hui retiré de la musique.

    (5) TVXQ : Duo coréen très populaire, Dong Ban et Shin Kin

     

    « Theory Of LoveQue le BL soit ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Novembre 2020 à 19:22

    Merci ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :