• Chapitre 31 : Face à Face

    Chapitre 31 : Face à Face

     

    Madame Mettha congédie notre classe juste au moment où mon téléphone vibre sur mon bureau. Heureusement, tout le monde est plutôt bruyant  alors elle n'est pas consciente que l'iPhone provoque un grand tremblement contre la surface dure.

    Je regarde l'écran et je me demande comment Golf a un timing aussi parfait. "Où es-tu ?"

    “Presque là, viens me chercher.” Et puis quoi encore ? Ne fais pas comme si tu n'étais jamais venu dans cette école.

    "Hilarant. Retrouve-moi au club dans le bâtiment F. Je dois préparer les préliminaires, donc je t'attends là-bas, ok ?"

    "Pas d'accord ! J'ai donné mon temps précieux pour toi alors que je pourrais draguer des nanas. Tu ferais mieux de bouger ton cul jusqu'à la grille et de venir me chercher. J'y suis presque, à tout de suite !" Et ce connard est une autre personne dans ma vie qui fait des suppositions sur les choses et force les gens à être d'accord avec elles. (Qu'est-ce qui se passe avec ces gens dans la vie de ce pauvre Noh ? Est-ce qu'il arrivera un jour à faire ce qu'il veut ? !) Golf raccroche et je range mon téléphone, vaincu, avant d'aller le rejoindre au portail.

    "Ohm, tu veux bien organiser les choses pour moi ? Je vous rejoins bientôt."

    Comme d'habitude, ce connard a un problème avec ça. "C'est quoi ce bordel, mec ? ! Où tu vas ? ! On va bientôt commencer !"

    "Je sais. Ça ne prendra qu'une seconde. Je dois aller chercher Golf, il arrive."

    Ohm s'excite à la mention du nom de Golf. "Pour de vrai ? ! Ok, tu vas le chercher pour que je lui botte le cul. Il a fait un cocktail avec de la sauce de poisson pour que je la boive l'autre soir au Lumphini Park. C'était putain de salé. Je ne vais pas le laisser s'en tirer comme ça." Hahaha, vous deux vous pouvez régler ça tout seul !

    Je me précipite vers la grille de l'école car ma montre indique qu'il est presque l'heure de commencer le tour préliminaire. Cependant, je ne vois même pas l'ombre de Golf. "Ce connard, il ne m'a pas dit qu'il était presque là ?" Je me plains à moi-même.

    Pendant que je l'attends, au loin, une fille à la peau claire qui porte l'uniforme du couvent me vole mon attention. Qui est cette fille ? Je peux dire qu'elle est assez sexy même à cette distance. Si j'arrive à la voir de près ? Whoa, je ne veux même pas l'imaginer. Je continue à la fixer avec excitation, alors que la silhouette se rapproche de plus en plus, comme le ferait n'importe quel autre adolescent.

    Mais...

    Bordel de merde. Pourquoi je n'ai pas réalisé ça plus tôt ? Je regarde Aim qui se dirige vers la porte de l'école et je suis obligé de faire comme si je ne la voyais pas, simplement parce que je n'ai rien à lui dire. Je peux dire qu'elle regarde aussi dans ma direction.

    Et bien sûr, à part le gardien, M. Suchart et les autres élèves qui quittent l'école, je ne vois personne qui ressemble à Phun. Cela signifie que Aim et moi devons rester ici à attendre la personne que nous sommes censés rencontrer. Honnêtement, je me fiche qu'elle soit là. Je ne me soucie plus d'aucune forme de politesse puisque j'ai perdu tout respect pour cette femme en raison de mon expérience personnelle avec elle.

    Je m'appuie sur la grille et je siffle, en ayant l'air complètement satisfait de moi. Je ne lui dis même pas bonjour, en espérant que ça la fasse chier. Je la regarde et il me semble que cela l'agace beaucoup. Je regarde son visage apparemment magnifique et je sais tout de suite qu'elle est venue jusqu'ici pour pouvoir éloigner Phun de moi. Je parie qu'elle a peur que je la dénonce.

    Elle ne sait pas que je ne ferais jamais ça. (Je ne suis pas ce genre de personne.) Si j'avais voulu la dénoncer, je l'aurais fait à Hua Hin. Si j'étais aussi coriace, je n'aurais pas appelé Golf pour qu'il m'aide à réfléchir à ce sujet. En parlant de ça, quand est-ce qu'il va arriver ?

    Bientôt, un taxi violet se gare près du trottoir. Je vois la grande silhouette de Golf qui est en train de payer le chauffeur pour la course en taxi. Il sort de la voiture avec un large sourire, toujours vêtu de ses vêtements puisque son école autorise ce genre de choses.

    "Désolé, mec. Le trafic était terrible devant le Mandarin Oriental. Je ne sais pas ce qui se passait." Il s'empresse de donner son excuse, probablement parce qu'il a peur que je lui saute dessus (ce que j'étais sur le point de faire). Cependant, avant que Golf et moi ne puissions entrer dans l'école, nos yeux accrochent ceux de Aim qui semble très surprise.

    Oui, bien sûr qu'elle est surprise. Je viens de me rendre compte que lorsque Aim a rencontré Golf, elle ne savait pas qu'il fréquentait cette école. Heh heh, ça va être amusant aujourd'hui. Mais il manque encore une personne.

    En parlant de ça, je vous dis que ce type doit être médium. Il apparaîtra à la simple mention de son nom ou si vous pensez à lui. Donnez-lui juste quelques instants. "Oh, Noh. Te voilà. Ohm se plaignait de toi." Vous voyez ? Livraison de Phun. Pensez à lui et il se montre tout de suite. Que la fête commence. Je me retourne pour lui sourire pendant qu'il court jusqu'à nous sommes. Je vois qu'il est essoufflé. Il se dépêchait probablement de venir chercher Aim.

    Phun prend une pause avant de remarquer la personne à côté de moi. "Golf ! Tu es aussi venu pour regarder ?" Et voilà. Je parie que Aim est comme un personnage de film d'horreur en ce moment (où elle voit un fantôme).

    Golf aussi semble apprécier ça. "Ouais, Noh m'a demandé si je voulais venir, alors j'ai décidé de passer. Qu'est-ce que tu fais ici, d'ailleurs ? Tu n'es pas censé te préparer ?"

    "Oh, je suis venu chercher Aim. Aim, c'est Golf. Il allait à cette école. Il est très proche de Noh. Lui et moi avions l'habitude de traîner ensemble aussi." À ce stade, je sais juste que Golf et moi devons nous demander quel genre de réponse Aim va donner à Phun.

    "Je vois. Je suis ravi de vous rencontrer." Wow, quel culot !

    "Tu m'es familière, Aim. " Golf donne le premier coup de poing. Haha ! Je veux lui donner un Award, tellement c'est satisfaisant.

    Aim est stupéfaite, mais je peux dire d'après son regard qu'elle ne se rendra pas si facilement. "Phun m'a déjà amené ici, je suppose qu'on s'est déjà croisés." Oh, un nouvel Award du mensonge. Je suppose que je vais devoir distribuer deux trophées.

    Mais avant que nous puissions aller plus loin, mon téléphone se met à sonner et signale la fin du premier round de la bataille.

    ♫ U -Wo - U -Wo - Oh .

    Je ne pensais à rien.

    Tu es si mignonne alors je suis venu me présenter ♫

    L'écran LCD s'allume avec la photo du majeur d'Ohm. "Quoi ?" Pas besoin d'être poli quand je réponds à son appel, c'est un gaspillage d'énergie.

    "QUAND EST-CE QUE TU VAS ARRIVER BORDEL ? ! C'EST PRESQUE L'HEURE DE COMMENCER, TÊTE DE NOEUD !" Ohm est assez bruyant pour que même Golf puisse l'entendre. Je lui réponds aussitôt que je suis en route alors que Golf me pousse dans le dos.

    “Mieux vaut se dépêcher. Tu es le président du club, tu ne devrais pas être en retard."

    Oh, c'est quoi ce bordel ? "C'est ta putain de faute !"

    Je me précipite vers la salle du club et je suis accueilli par Ohm, qui a un regard menaçant. Ha, ne pense pas que quelqu'un comme Noh aura peur de ça.

    "Quoi ? Je ne suis parti qu'une seconde. Il fallait vraiment que tu m'appelles ?" Il est évident pour moi que je ne fais qu'empirer les choses en faisant le malin avec lui, mais je le fais quand même. Le résultat est un poing qui atterrit carrément sur ma tête.

    "Bâtard, ne fais pas le malin avec moi. Ramène ton cul là-bas. Il y a un problème avec l'amplificateur." Hmph ! Je vais te laisser tranquille cette fois. J'emmène en hâte Golf s'asseoir et attendre derrière la table des juges avant de me diriger vers l'ampli dont Ohm m'a parlé.

    Nous n'avons pas mis trop longtemps à tout installer avant de commencer. Ce tour préliminaire est un événement privé puisque nous choisissons les groupes qui participeront plus tard à la compétition en direct sur scène. J'avais dit aux 35 groupes de se retrouver dans cette salle de club exiguë. Et qu'ils ne pouvaient pas apporter leurs propres instruments, ce qui signifie qu'ils sont obligés d'utiliser ceux que notre club leur a fournis. (Il n'y aurait pas eu assez de place et nous aurions perdu du temps si chaque groupe devait faire sa balance). J'ai peur de passer la nuit ici avant que le dernier groupe ne puisse jouer.

    "Bordel... on les laisse vraiment jouer deux chansons ? Ils ne peuvent pas en faire qu'une ?" Je commence à faire des histoires à partir de la table des juges quand je calcule le temps que prendra cet événement. Ohm me gronde rapidement. 

    "C'est toi qui leur a dit de jouer deux chansons ! Je t'avais dit qu'une seule suffirait ! On va passer la nuit ici, putain !" Bien sûr, frappe-moi pendant que je suis à terre. A l'époque, je pensais que ce ne serait pas très juste de juger un groupe après une seule chanson. Mais maintenant, je commence à sentir que je voudrais changer d'avis à ce sujet.

    Le temps passe vraiment très lentement, du moins c'est ce que je ressens. Même si tous les groupes sont géniaux, devoir rester assis ici et les noter pour chaque chanson est vraiment épuisant. Je commence à comprendre ce que p'Oak (l'ancien président du club de musique) a vécu. Heureusement, j'ai fermé les inscriptions tôt. Sinon, nous aurions affaire à 50 groupes comme p'Oak l'a fait l'année dernière et nous serions obligés de juger ces groupes littéralement jusqu'à la mort. (Sérieusement, ça a pris deux jours l'année dernière, nous vivions sous Red Bull).

    Je m'étire pour chasser la somnolence tout en jetant un coup d'oeil à l'endroit où se trouvent Phun et les membres de son groupe. En plus d'une tonne d'étudiants masculins au look branché, il y a aussi une belle étudiante du couvent nommée Aim assise parmi eux. Elle est assise juste à côté de la porte et je remarque qu'elle demande souvent à Phun de quitter la pièce avec elle. Lorsqu'ils reviennent, ils ramènent un tas de boissons et de snacks avec eux. Je ne peux pas m'empêcher d'être curieux. Est-ce qu'elle ne suit pas son régime ou est-ce qu'elle essaie simplement d'éloigner Phun pour qu'il ne puisse pas rester assis là à me regarder.

    Parce qu'à chaque fois que je regarde dans cette direction, mes yeux rencontrent les yeux de chiot de Phun, comme s'il essayait de se rattraper. Combien de fois dois-je lui dire que je ne suis pas fâché, que je ne suis pas en colère, que je ne suis pas jaloux ou quoi que ce soit d'autre ? Je suis juste fâché quand je vois cette femme qui te ment, assise ici. Tu comprends ça maintenant ?

    Soupir... Je ne sais pas quoi dire d'autre. Alors disons juste que j'essaie d'être aussi normal que possible.

    "Je pense que Phun croit que tu lui en veux depuis qu'il a amené quelqu'un à un événement privé. Il continue à te regarder en faisant un visage triste." Regardez-moi ça. Même Golf, qui est assis derrière moi, le remarque. Heureusement qu'il n'est pas méchant comme Ohm. Golf me regarde quand je secoue la tête avant qu'il ne grince des dents. "Je meurs d'envie d'aller là-bas et de tout raconter à Phun, tout de suite. Qu'est-ce que je dois faire ?”

    "Yo ! Calme-toi." Il agit comme s'il voulait ramper jusqu'à Phun. Ce putain de mec ! Je le retiens rapidement parce que je sais très bien que ce type a le sang chaud.

    Peu de temps après, un groupe d'élèves de 9e année finit de jouer leurs morceaux (ils étaient plutôt bons, en fait), alors je dois lâcher le col de chemise de Golf et annoncer le prochain groupe qui jouera. "Le prochain est le groupe numéro 15... P'Queer's Band. C'est quoi ce nom, Earn." Le groupe de Earn va jouer après. Un groupe de spectateurs (surtout les juniors) se moquent du choix du nom mais ils ont l'air de l'aimer. Le groupe entier est composé de l'équipe de supporters de l'événement de football. Les élèves de première année les appellent généralement "p'Cheer", mais le terme "p'Queer" est utilisé dans leur dos (parce que le personnel peut être assez méchant et strict). Earn a entendu ce terme de ses propres oreilles, mais il n'est pas fâché parce qu'il a l'habitude d'appeler les membres de l'équipe p'Queer aussi. Hahaha. (D'où je viens, cela s'appelle le karma).

    Ils ont fait un petit test de son (pas grand chose à faire puisque notre club avait déjà tout préparé) avant de commencer leur première chanson, qui est "Change" de Deftones. J'ai entendu dire qu'Ohm a souvent écouté cette chanson. Je suppose qu'ils vont obtenir un très bon score rien qu'avec Ohm. À ce propos, ne le sous-estimez pas (même si je le fais encore et encore) parce que son père joue dans un grand orchestre symphonique. Il est également professeur de musique à l'université Mahidol. Au fond, Ohm n'est pas exactement sans talent, son seul problème est qu'il a tendance à agir comme s'il était stupide, ce qui fait que les gens le comprennent mal. (Ou peut-être qu'il est vraiment stupide, je n'en suis pas sûr.) Je jette un coup d'œil à sa fiche de score et je lui fais un sourire en coin.

    "C'est de la triche."

    "Ils sont vraiment bons !" s'exclame bruyamment Ohm alors qu'il essaie de cacher sa fiche de score. Je ne peux que me moquer de lui. Mais c'est vrai, le groupe de Earn joue très bien. Earn est très bon en tant que chanteur principal. C'est dommage que cette chanson soit un peu trop lente et émotive, je suis sur le point de m'endormir à tout instant.

    Alors que je suis presque décidé à m'endormir ou non, j'entends mon nom dans les haut-parleurs. "Noh, ne t'endors pas tout de suite, s'il te plaît. Il y a une autre chanson." Merde, Earn. Tu me fais vraiment ça ? Je suis tellement gêné ! Je sursaute et me gratte la tête en regardant son visage. Pendant ce temps, tout le monde se met à rire (je te ferai payer pour ça). Je prends une gorgée d'eau pour cacher ma gêne (et chasser la léthargie).

    Earn sourit largement, montrant ses fossettes avant de continuer avec la chanson suivante. "Écoute ça très attentivement, Noh." Je suppose qu'il a peur que je m'assoupisse à nouveau.

    Hack, le batteur, tape rythmiquement avec ses baguettes avant que la guitare ne commence à jouer les premières notes de la deuxième chanson.

    ♫ Trop près, je ne veux pas être trop près. ♫

    ♫ Je ne veux pas encore y aller. ♫

    ♫ Il est sans doute possible de rester à cet endroit. ♫

    ♫ Trop clair, si c'est trop clair ♫

    ♫ Il ne sera peut-être pas aussi touché. ♫

    ♫ Ce n'est probablement pas trop, n'est-ce pas ? ♫

    ♫ Je préfère me rapprocher lentement de toi. ♫

    ♫ Petit à petit, je vais m'infiltrer jusqu'à ce que je trouve ton amour. ♫

    ♫ Il n'est pas encore temps pour toi de savoir ce que je ressens vraiment. ♫

    ♫ Permets-moi de rêver et de vivre ce rêve encore un peu. ♫

    ♫ C'est suffisant, même si les choses sont incertaines. ♫

    ♫ Ce n'est peut-être qu'un petit rêve pour moi. ♫

    ♫ Mais je vais continuer à attendre. ♫

    ♫ Si l'on se rapproche un peu plus. ♫

    ♫ Alors j'ai peur que tu recules. ♫

    ♫ Et ne reviennes jamais. ♫

    ♫ Je préfère me rapprocher lentement de toi. ♫

    ♫ Petit à petit, je vais m'infiltrer jusqu'à ce que je trouve ton amour. ♫

    ♫ La... La... La. ♫

    ♫ Il n'est pas encore temps pour toi de savoir ce que je ressens vraiment. ♫

    ♫ Permets-moi de rêver et de vivre ce rêve encore un peu. ♫

    ♫ C'est suffisant, même si les choses sont incertaines. ♫

    ♫ Ce n'est peut-être qu'un petit rêve pour moi. ♫

    ♫ Mais je vais continuer à attendre. ♫

    ♫ Si l'on se rapproche un peu plus. ♫

    ♫ Alors j'ai peur que tu recules. ♫

    ♫ Et ne reviennes jamais. ♫

    ♫ Oh, tu partirais et ne reviendrais jamais. ♫

    ♫ Je ne suis pas encore prêt à m'approcher de trop près… ♫

    Hein ?!

    Je veux dire, j'aime bien le groupe Friday. (Je rêve d'avoir une voix douce et rêveuse comme p'Boy Thrai).

    Mais...

    Pourquoi Earn me fixe pendant qu'il chante ? Je suis tellement gêné que j'ai besoin de détourner son regard !

    Il semble que je ne sois pas le seul à le remarquer.

    "Putain de merde, Earn ! Tu flirtes avec notre patron en chantant une chanson d'amour devant tout ce monde ?!" Le voilà reparti. Ohm crie fort une fois la chanson terminée. Trou du cul, c'est tellement humiliant ! Tu n'aurais pas pu attendre que tout le monde soit parti pour faire un tel tapage ! Je suis tellement gêné !

    Je me frappe le front en regardant Earn, qui est toujours là en souriant, acceptant les taquineries d'Ohm. Quoi ? ! Toi aussi ! Nier ne tuera personne ! Je vous en serais totalement reconnaissant ! Ne reste pas planté là à être la cible d'Ohm !

    Comme Earn ne dit rien, la bouche d'Ohm décide de faire des heures supplémentaires. "Mais c'est dommage, Earn ! Le vrai mec de mon patron se dirige déjà vers toi ! Phun va te botter le cul." Bâtard ! Tu entraînes d'autres personnes dans cette histoire ? ! Cependant, Ohm a raison. Je regarde Phun arriver derrière Earn, mais il y a une raison logique à cela. Son groupe est le numéro 16 et il est censé jouer après celui de Earn, donc ils mettent tout en place. Je regarde Phun, qui a un sourire sur le visage, mais il ne dit rien. Il passe devant Earn pour prendre la guitare et se met à sa place.

    Clac !

    "Tu dois vraiment faire attention, ne te contente pas de parler comme ça. Tu ne vois pas que Phun a amené sa copine pour le surveiller ?!" Merci, P'Dew ! Tu lui dis. Je me retourne pour rire quand P'Dew ferme la bouche de merde d'Ohm en lui tapant sur la tête avec la tasse de café. Ohm est maintenant pathétiquement en train de lécher ses propres blessures en frottant l'endroit où il a été frappé.

    "Désolé ! J'ai oublié." Tout le monde se met à rire une fois de plus pendant qu'Ohm s'excuse auprès de Phun. Le secrétaire du conseil des étudiants accepte rapidement les excuses d'Ohm avant de lui faire signe, lui faisant comprendre que cela ne le dérangeait pas. Bien que Phun ne regarde plus dans ma direction.

    "Merde, maintenant comment je suis censé juger ce groupe ? Si je ne les laisse pas passer, je pourrais être viré de l'école ou ils vont certainement réduire les budgets de notre club l'année prochaine." Merde, tu n'étais pas en train de t'excuser auprès de lui il y a une seconde ? Maintenant tu parles d'eux en te chuchotant à toi-même ? Et quand Ohm chuchote ? Tu peux toujours l'entendre même si tu te tiens à la porte de l'école. Une autre série de rires éclate dans la salle.

    Cette fois, c'est Fi ( le président du conseil des élèves et le chanteur du groupe) qui se tourne vers le micro. "Je ne te ferai pas de mal si tu ne laisses pas passer mon groupe. Mais si tu fais le malin avec moi, je vais garder tes 20 000." Oh, quel connard. Il utilise la faiblesse de notre club pour nous menacer. En fait, je me recroqueville un moment, mais Om laisse échapper un gloussement de victoire.

    "Je n'ai pas peur ! Phun nous a déjà donné l'argent ! Hahaha !" Imbécile, pourquoi tu lui as dit ça ?

    "Pour de vrai ?!" Il semble que Fi ignore ce que son membre du conseil des étudiants a fait. Il a une expression choquée sur le visage quand Phun lui fait un signe de tête, lui faisant savoir que c'est vrai.

    Fi se murmure quelque chose au micro, ce que tout le monde peut entendre grâce aux haut-parleurs. "Putain, Phun. Tu essaies vraiment d'être avec Noh après tout ?" Et c'est reparti pour nous ! Vous avez besoin de nouveaux thèmes, bande de connards ! Regardez-moi ça. Même les juniors et les seniors qui ne savent même pas qui je suis rigolent aussi. Qu'est-ce que ça veut dire ? Voilà mon image qui s'en va. Tout ce que j'ai jamais construit est parti en fumée grâce à ces salauds.

    Je fais un doigt d'honneur à ces types, sans savoir quels noms je peux leur donner à ce moment-là. Phun semble être assez détendu à propos de tout ça. Il vérifie les cordes de sa guitare avant de se retourner pour faire savoir au batteur ( c'est qui, celui-là ?) qu'ils sont prêts à commencer.

    En tout cas, c'est assez clair maintenant que Phun ne me regarde plus du tout.

    « Por qué no seguiste ? Pérou.Chapitre 32 : ... »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :