• Recommandations médias

    Bonjour, bienvenue dans notre Rubrique "Recommandations",

    ici vous trouverez des recommandations de films, documentaires, séries, podcasts, ...

    Un espace pour celles et ceux qui aiment regarder des trucs et qui ont bien raison. Ou celles et ceux qui sont incapables de faire quoi que ce soit sans avoir un casque sur les oreilles ou veulent être bercé.e.s par un doux podcast avant de sombrer dans les bras de Morphée ! 

    On commence tout de suite ! 

    BON VISIONNAGE/BONNE ECOUTE !

    Et pour les livres, c'est à la page suivante !

     

    Recommandations podcasts

    Recommandations Sew

    PODCAST

    Je suis ravie d'inaugurer cette rubrique en vous parlant d'un podcast en anglais que j'ai découvert récemment et qui vaut le coup : The BL Clinic !

    Vous le retrouverez sur toutes les applis de podcasts (en tous cas sur Spotify ...) et les épisodes sont d'une durée d'une heure environ.Recommandations podcasts

    Il s'agit d'un podcast animé par deux personnes queer, Sister Unity, une Soeur de la Perpétuelle Indulgence - des drag queens militantes qui reprennent les codes de l'église catholique - et Dr Jose un biologiste, fan de BL. Ils forment un duo hilarant qui analyse et décortique chaque BL pour nous livrer un diagnostic décalé !

    Parfois ils se focalisent sur des séries en particulier (Golden Blood, Lovely Writer, I Told Sunset About You/I Promised you the moon, Bad Buddy), font des classements (The Best and worst series in 2021) mais ils ont surtout réalisé deux épisodes très intéressants : l'un sur l'utilité (ou non) des scènes de sexe dans les BL (Sex in BL : Is it really necessary ?) et l'autre sur les dynamiques de couples dans les BL (Uke Reticence)

    Dans le premier podcast il est question de la thématique du consentement très chère à mon cœur et ô combien problématique dans certains BL, mais aussi de la pertinence de certaines scènes de sexe. Et dans le second est abordée la classique dynamique du Seme et du Uke dans les BL : le Seme étant un personnage correspondant souvent à des stéréotypes de genre dits plus "masculins", un personnage plus dominant, d'une beauté classique, tandis que le second est plus timide, mignon et plus associé aux stéréotypes de genre "féminins".

    Bref, je vous invite vivement à écouter ce passionnant podcast !

     Pourquoi je le recommande : J'ai assez argumenté, je pense que vous avez la réponse !

     

    DOCUMENTAIRES

    Aujourd'hui je suis ravie de vous parler de certains documentaires qui me tiennent très à cœur. On s'éloigne un petit peu des BL en tant que tels mais pour aller vers des documentaires sur des thématiques LGBTQIA+.  

    Si comme moi vous êtes un peu passionné.e.s par le cinéma, notamment les films anciens peut-être que le premier vous parlera. Le second est plus axé sur les séries et films contemporains et enfin le dernier c'est un grand classique exaltant, tragique et passionnant.

     

    The Celluloid Closet de Rob Epstein (1995)

    Ce film, je l'ai toujours traîné avec moi, de disque dur en disque dur, parce qu'il me bouleverse.Recommandations média

    Il revient sur cent ans de cinéma hollywoodien avec des interviews de stars comme Tony Curtis, Tom Hanks, Shirley McLaine, Susan Sarandon, ... . On y trouve les moqueries subies par les personnages "efféminés" (la figure du "sissy") dès les débuts du cinéma, les moyens détournés utilisés par certains réalisateurs pour aborder les questions LGBT durant la période du Code Hays qui en interdisait toute représentation (entre 1933 et 1966 aux USA), les personnages gays représentés tantôt comme des fous, tantôt comme des monstres. C'est un parcours absolument passionnant au cœur du cinéma. Malheureusement le documentaire datant un peu il s'arrête à l'époque de Philadelphia de Jonathan Demme (1993). 

    Pourquoi je le recommande : Vous l'avez compris, ce documentaire m'est précieux. A dire vrai, c'est même lui qui a fait naître ma passion pour le cinéma classique. On y retrouve 120 extraits de films des débuts du cinéma jusqu'à 1994. Et je trouve absolument génial de découvrir les stratagèmes - plus ou moins subtils - utilisés par les réalisateurs pour aborder l'homosexualité à une période où la censure faisait rage.

     

      

    Disclosure : Identités trans, au-delà de l'image de Sam Feder (2020) - disponible sur Netflix

    L'autre documentaire important à mes yeux est souvent comparé au premier et aborde cette fois la question de la transidentité.Recommandations média

    Des personnalités trans comme la merveilleuse Laverne Cox, MJ Rodriguez (que j'adore - d'ailleurs foncez voir la série Pose si ce n'est pas encore fait) et bien d'autres, dressent un portrait effarant des représentations trans dans le cinéma et les séries américaines.  Comment se construire en tant que personne LGBTQIA+ lorsque le cinéma vous présente comme des monstres ? Comment réagir lorsque les réalisateurs optent pour des acteurs cisgenres pour représenter des personnes trans à l'écran ?

    Pourquoi je le recommande : J'ai un souvenir absolument terrifiant d'un passage d'Ace Ventura (un film très moyen que je regardais quand j'étais petite en 1994, team trentenaire ...) où le personnage principal découvre que la femme qu'il convoite est dotée d'un pénis et se met à vomir de dégoût. La question se pose effectivement : comment se construire quand on voit ce genre de scène ? Bref ça me terrifie totalement et même s'il reste une immense route à parcourir, c'est réjouissant de voir le chemin accompli.

     

     

      

    Et enfin un immense classique : Paris is burning de Jennie Livingston (1990) -  en VOSTFR sur YoutubeRecommandations média

    C'est le documentaire qui vous met dans tous vos états, à la fois ultra réjouissant et parfois triste, on y découvre les ballrooms, ces scènes où des jeunes danseurs gays et trans noirs et latinos se drapaient de tenues extraordinaires et pratiquaient le voguing, ... Si vous connaissez RuPaul's Drag Race ou que vous regardez la série Pose, vous devez avoir entendu une tonne de références à Paris is Burning. Filmé entre 1983 et 1989 le documentaire nous éclaire sur une culture underground, celle de ces personnes qui se retrouvaient régulièrement pour incarner des personnages, détourner la culture mainstream, en se regroupant sous forme de "house". Le documentaire en dit long sur la solidarité, la perte, les victoires, la volonté d'être le temps d'un soir qui l'on veut.

    Pourquoi je le recommande : Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu ce documentaire il y a plusieurs années. C'était au cinéma, dans le cadre de mon travail (je bossais dans le domaine du spectacle vivant) et j'ai eu un immense coup de cœur. L'univers des ballrooms mérite d'être connu ! Je sais qu'il y a eu des manquements de paiement pour les artistes présents dans le film (bref c'est pas jojo), cela dit le documentaire n'en demeure pas moins passionnant.

     

     

     

     SERIE

    Pose de Ryan Murphy (2018-2021)Recommandations média

    Je ne vous ferai pas l'affront de vous conseiller la merveilleuse Queer as Folk (mais en vrai regardez la si ce n'est pas fait, c'est trop bien !), non vous l'aurez compris je vais vous conseiller Pose (que j'ai quand même réussi à citer dans deux de mes recommandations ...). Peut-être que vous la connaissez toutes et tous, m'enfin. C'est une série de 3 saisons de 25 épisodes qui nous relate dans les années 1980 la vie de Blanca, très active dans le milieu des ballrooms de New-York (cf. Paris is burning plus haut) et qui va prendre sous son aile Damon, un jeune garçon rejeté par sa famille homophobe. On découvrira avec eux le milieu des ballrooms, les personnages extravagants qui peuplent ces soirées, le voguing, les conflits, les amitiés, les drames et les moments de joie. 

    Pourquoi je la recommande : C'est une série réjouissante, avec des personnes attachants, des acteurs que j'adore et des costumes incroyables. Je ne veux pas spoiler, donc j'en dis peu, mais c'est une série passionnante aussi pour son contexte, et dont on peut saluer le casting (enfin !) : c'est la série qui comporte le plus d'actrices transgenres de toute l'histoire de la télé ! 

     

     

     

     

    « Kei × Yaku : Abunai AibouAbonné Avril 2022 - Thai92 »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Mercredi 11 Mai 2022 à 21:28

    Hello. Merci beaucoup pour ces recommandations intéressante. Je rejoins l'avis des autres qui ont commenter.

    Merci de nous faire partager un peu plus de savoir pas seulement a travers vos avis et partage des films et des séries mais aussi avec d'autre types de contenu comme des documentaires ou des podcast.

    Toujours au plaisir de vous lire.

    3
    Dimanche 8 Mai 2022 à 13:29
    Merci beaucoup !! Toutes ces recommandations sont très instructives et intéressantes :)
    2
    Dimanche 8 Mai 2022 à 07:15

    Bonjour, merci pour ces recommandations. J'ai vu, il y a longtemps, "The Celuloïd Closed", et c'est effectivement à voir. Très intéressant et instructif.

    1
    Alex050422
    Dimanche 8 Mai 2022 à 00:51
    Coucou merci beaucoup pour ce podcast, j’ai hâte de voir cela :)))
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :