• Rec. Corée du Sud.

    Rec. Corée du Sud.

    REC (2011)

    Titre original : 알이씨REC (Al-i-ssi-RE )

       Réalisateur : So Joon-Moon

    Interprètes : Jo Hye-Hun, Sam-Dong Song

    Origine : Corée du Sud

    Langue : Coréen

    Genre : Drame, Anniversaire, Gay

    Durée : 1h 06mn

     

    SYNOPSIS

    Dans l'espoir de créer un souvenir spécial pour célébrer le cinquième anniversaire de leur relation,

    Young-joon et Joon-seok apportent un caméscope dans une chambre d'hotel qu'ils ont louée pour la nuit.

    Après cinq ans , ils se parlent et se touchent tous les deux comme si leur amour mutuel ne serait jamais ébranlé.

    Cependant, à mesure que la nuit avance...

     

    FILM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 18 ANS !

     

    LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

    Rec. Corée du Sud.Rec. Corée du Sud.Rec. Corée du Sud.

    « Chapitre 36.2 : Le problème arrive.Le BL n'est pas dans le pré ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    41
    Dimanche 15 Août à 01:06

    Merci beaucoup pour ce film, j'ai super hate de le regarder! :)

    40
    Samedi 5 Juin à 22:40

    Merci beaucoup

    39
    Jeudi 3 Juin à 01:13

    merci pour ce film , mais tellement triste . 

    38
    Dimanche 11 Avril à 21:00

    J'ai  revu ce film avec  autant d'émotions Merci beaucoup

    37
    Samedi 13 Mars à 12:51

    Salut merci ( un peu en retard ^^" ) pour ce projet 

    36
    Lundi 8 Mars à 15:11

    un film d'une autre époque et pourtant encore bien contemporaine, une nuit à s'accorder pour un dernier adieu, une nuit pleine d'amour et de tristesse ou chacun profite une dernière fois en toute conscience de l'autre et bien entendu la tristesse perçu par nos sens d'européens un peu plus libéré des conventions qu'en Asie.

    il est vrai que les films asiatiques à fin heureuse sont rares, ils existent pourtant tel la série des Takumis Kun par exemple (il y en a d'autres) en cherchant bien, la censure doit y être pour quelque chose sinon pourquoi tourner toutes ces fins tragiques.

    un beau film que je ne regarderai certainement pas à nouveau, n'étant pas féru des mouchoirs en papiers ;)

    35
    Dimanche 7 Mars à 11:19

    Ok... Comment passer après un commentaire comme celui de Hikôki-Gumo...?! Il exprime juste parfaitement tout ce que j'aurai voulu dire.

    Depuis que j'ai découvert votre forum (Ca doit faire un an maintenant...), j'ai appris à ne pas lire les commentaires avant le visionnage, pour ne pas me spoiler ou influencer mon avis.

    Si je me rappelle bien, j'avais téléchargé ce film dés que vous nous l'aviez proposé et depuis, j'avais oublié l'avoir dans mon DD (Hey ! Regardez ! Je fais des rimes !!). Mais j'aime bien ça, parce que je ne sais pas à quoi m'attendre dans ces cas là.

    Lors des premières minutes, j'ai ressenti une drôle de sensation. Comme lorsque l'on regarde une vidéo familiale qui relate l'histoire d'une personne qui n'est plus parmi nous. J'ai ressenti un certain malaise, même si les images offraient la joie d'un quotidien simple et sans artifice, une simple scène de douche entre deux hommes qui s'amusent, j'avais comme la désagréable sensation que ça n'allait pas durer.

    Et effectivement, dés lors qu'ils se retrouvent dans la chambre, même si l'on "ne sait pas encore", cette sensation a perduré et je me suis sentie incroyablement triste tout du long.

    On continue d'assister paisiblement à leur soirée, simple spectateur privilégié de leur quotidien et dés lors que cette maudite enveloppe fait son apparition, on se voit affublé d'un "nouveau personnage", qui n'est autre qu'un simple caméraman, mais sa présence dérange. Comme s'il représentait cette tierce personne qui "vole" l'un des protagoniste, cette femme que l'on ne verra jamais mais qui est bien là, dans l'ombre.

    On ne se sent plus privilégié mais impuissant et on assiste à ces derniers instants avec autant de douleur que si c'était les nôtres.

    Comme dit dans les précédents commentaires, c'est une triste réalité de cette société conservatrice qui cherchera toujours à sauver les apparences au delà des sentiments et ce film est d'autant plus triste que l'on comprend que celui qui reste, était déjà parfaitement au courant et qu'il aura fait sa soirée avec l'autre comme si de rien n'était, afin de savourer, jusqu'à la dernière minute, cette histoire dont il connait déjà tristement la fin.

    Un film vraiment bouleversant par sa simplicité et comme pour Hikôki-Gumo, il fait dore et déjà parti de mes préférés parmi tous ceux qui j'ai pu voir.

    Merci beaucoup de m'avoir permise de le connaître. <3

    34
    Vendredi 19 Février à 20:17

    J'en ai vu des films, grâce à toi très cher Jayl, on peut dire que j'en ai bouffé pas mal et dans le lot, bien entendu, il y en avait avec des fins tristes, bien évidemment. Je savais que ce serait le cas pour celui-ci, j'ai lu les commentaires, je me suis préparée mentalement et.... je pleurais encore jusqu'à la toute fin du générique  !

    L'intimité dans cette chambre, l'amour qui y règne, la complicité mais aussi cette détresse qu'on sent se renforcer à mesure que la nuit défile. Cette caméra qui tourne en continue nous dévoilant l'amour, le vrai,  pour finalement s'éteindre et découvrir une vie grise lorsqu'ils ne sont plus ensemble. Cette scène dans le bus était un pur déchirement, cette scène face caméra a finit de m'achever.

    C'est le genre de film que même une fois terminé, tu ne peux t'empêcher de continuer de pleurer et d'avoir le cœur serré. Je ne regrette pas de l'avoir regardé mais mince quoi, que c'est douloureux ! Le simple fait d'écrire mon avis me fait remonter toute cette tristesse à la surface.

    Vraiment, merci Jayl pour nous trouver ce genre de pépites, certes douloureuses mais qu'il faut avoir vu au moins une fois !

    33
    Mercredi 3 Février à 11:30

    Ahhh ! mon petit coeur est tout triste ! Tellement mignon et triste a la fois ! Jpeu pas regarder des trucs comme ca jmen remet pas ! 

    J'ai déjà dis dans un de mes post , mais ma fille est homosexuelle , j'espère juste qu'elle arrivera a ce sentir assez libre pour ne pas en arriver la, en tout cas elle a tout mon soutiens pour vivre une vie qu'il lui conviendra sans jugement de notre part ! 

    32
    Airi88
    Jeudi 21 Janvier à 23:08

    Ce film est d'un pureté extraordinaire avec malheureusement une fine triste...et surtout réelle. tout n'est pas rose dans la vie.

    Merci infiniment pour la trad de cette pépite.

     

    31
    Jeudi 14 Janvier à 00:45

    Merci  beaucoup

    30
    Vendredi 1er Janvier à 09:26

    Coucou Maître Jayl,

    Un passage éclair pour te souhaiter une Excellente Année 2021 et t'adresser personnellement tous mes vœux !

    Pourquoi sur la page de ce film ? Parce qu'il est la plus belle découverte que j'ai faite en 2020, et ce, grâce à toi.

    REC a détrôné tous les films que j'ai vus jusqu'à présent. Il est officiellement le numéro 1 de mon TOP des films cinéma.

    Il surpasse tout par son réalisme d'une simplicité et d'une vérité extraordinaires. L'émotion suscitée ne s'arrête pas au générique de fin. Elle est durable, authentique et belle.

    Sincèrement, merci ! 

      • Vendredi 1er Janvier à 10:25

        cher Hikôki-Gumo ou dois-je dire Messire Greg ?

        serais-tu en train de me mettre la pression ?  happyhappy   ça va être dur de détrôner ce No 1 !

        mais je vais faire tout mon possible.

        bonne et heureuse année 2021. elle ne pourra pas être pire que celle qu'on vient de passer.

        merci pour ton amitié. elle m'est précieuse. mes meilleurs voeux Greg !

    29
    Dimanche 6 Décembre 2020 à 23:19

    Bonsoir, 

     

    Je laisse mon tout premier commentaire sur ce film, désolée pour les autres ( je me rattraperai!)

     

    Je l'ai trouverai bouleversant, j'ai eut un frisson si intense au moment de la scène du bus... parce que c'est la que l'on comprend tout, et je n'ai pas pu retenir mes larmes, 

    elles ont étaient nombreuses. Je dois avouer que au début du film je pensais qui allait traiter le sujet du BL un peu avec humour, mais on s'aperçoit vite qu'il y a anguille sous roche; mais je dois avouer que celle-là je ne l'avais pas vu venir. Mais malheureusement dans les pays où l'homosexualité n'est toujours pas accepté beaucoup d'hommes et de femmes, il faut le dire, passe par ce choix. 

     

    En tout cas merci à la team pour ce magnifique projet, et pour les mouchoirs utilisé ! 

    28
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 03:51

    Merci beaucoup pour ce film, je le regarderai ce week-end :) Il a l'air original !

    27
    regls
    Lundi 19 Octobre 2020 à 08:35
    J'ai revu a nouveau ce film très poignant la première fois je n'avais pas compris la fin mais là hélas c'est horrible de finir comme ça merci a toi de nous avoir fait découvrir ce film très touchant
    26
    Dimanche 18 Octobre 2020 à 09:23

    Re-coucou, Monseigneur Jayl,

    Me voilà au première loge pour évoquer ce deuxième film de ma soirée travaillé par tes soins. Je l'avais téléchargé la semaine de sa sortie puis oublié complètement. Je l'ai redécouvert en farfouillant mon disque dur externe. Je m'y suis lancé cette nuit.

    WAOUH ! LA CLAQUE ! J'étais persuadé que j'allais regarder un film drôle et heureux malgré les hauts et les bas que le couple pouvait laisser transparaître.

    Je me suis retrouvé avec dans les bras des larmes de désespoir et une amertume sévère envers l'homophobie feutrée des sociétés contemporaines.

    Ce film est bouleversant et déchirant sur bien des aspects. La manière de filmer relève du génie et elle contribue ardemment à nous immerger dans l'histoire et dans l'intimité coquines, tendres, authentiques et pures d'un couple d'homosexuels coréens heureux de vivre. Mais plus la nuit avance, plus la réalité se rapproche... (cf. White Night). Je pensais que l'éloignement viendrait de la lassitude des deux amoureux mais il naît du fléau social, de la cruauté d'un monde intolérant et impitoyable.

    Ce qui est beau, c'est qu'aucun des deux personnages n'en veut à l'autre, conscients qu'ils sont d'être les jouets d'une société oppressante. Des films comme celui-ci ont un pouvoir extraordinaire, pour qui les comprend, car ils savent rendre vivant une terrible réalité. Le choix de la caméra amateur confère une vérité rare au propos.

    J'ai eu mal au cœur en regardant la fin de ce film et j'ai beaucoup pleuré. Aussi, j'ai fui dans le sommeil pour gommer ma tristesse.

    Merci, Jayl, pour ce nouveau moment de cinéma extrêmement poignant et mémorable.

    REC. rejoint ma filmographie préférée. Encore grâce à toi...

    Hélas, mon ami, je me joins à Cam's : "Mais où sont les films asiatiques heureux ?"... dixit un spectateur qui sait aussi que les tristes fins sont belles et édifiantes.

     

    PS : Cette nuit, j'ai réalisé ceci :

    - Les séries TV apportent du divertissement, de la joie et du bien-être aux téléspectateurs, les faisant voyager dans un monde idéal ;

    - Les courts-métrages recherchent des situations originales, des façons de filmer étonnantes, auxquelles on n'aurait jamais pensé, pour notre curiosité ;

    - Les films soignent leur réalisation et offrent des sujets difficiles où la réalité dévorante broie l'espoir et rappelle que l'existence est un chemin souvent ardu. Leur pouvoir n'en est pas moins puissant et édifiant, malgré le parfum de tragédie qui leur est propre.

    Alterner les trois types de supports est très enrichissant pour sa culture personnelle et sa vision d'un même thème, ici l'homosexualité.

      • Mercredi 28 Avril à 18:58

        Hello ! je viens de lire ton com et je suis vraiment entièrement d'accord concernant les séries , les films et les courts métrage, par contre très souvent les court métrage et les films me laisser perplexe car je ne comprend pas tout, et les séries c'est vrai que quand on regarde My egineery c'est tout mignon dans les série c'est les bisounours un peu. et pour ce film bah je suis entièrement d'accord aussi on ce sent frustré pour eux et on ce dit bah merde 

      • Dimanche 18 Octobre 2020 à 19:57

        Coucou Jayl,

        Merci pour ton retour toujours intéressant à découvrir.

        Je suis entièrement d'accord avec toi concernant les séries TV. J'explique souvent à mes élèves que le mot "divertissement" vient du latin et désigne littéralement quelque chose qui nous détourne des soucis et des problématiques sérieuses. C'est là la fonction première du divertissement.

        Ceci dit, le divertissement ne contribue-t-il pas à plus ou moins long terme à influencer les esprits ? En mal, parfois mais en bien, aussi. Je le crois capable de vertus s'il n'est pas mal utilisé et si les spectateurs cultivent un minimum d'esprit critique.

        Ah ! Le divertissement facilite l'oubli de soi... Un rôle qui a du bon... Mais qui peine quelquefois à masquer une réalité plus morose...

        Allez, gardons le moral ! Et sache que tu es dans ton élément, quoi que tu fasses, mais il est indéniable que tes travaux sur les films sont inimitables.

        Bonne soirée, maître Jayl, et à très vite pour une plongée trépidante dans le cinéma et le cœur des hommes !

      • Dimanche 18 Octobre 2020 à 19:31

        Merci Hikôki-Gumo

        Mais je préfère Messire ou Monseigneur Greg quand même.

        J'aimerais trouver des films où règne la joie de vivre et où on ne pleure pas à la fin si ce n'est de joie.

        C'est quasiment mission impossible !

        Concernant tes réflexions nocturnes, je suis d'accord avec toi mais en y mettant un bémol.

        Certes les séries TV apportent du divertissement, mais n'est-ce pas pour endormir les esprits ?

        Y-a-t'il des sujets de société abordés qui fassent que les cerveaux soient un peu sollicités ?

        Je n'en suis pas convaincu.

        En tout cas une petite série que j'avais traduite "People like us 2" s'est ramassée en beauté, abordant sûrement des thèmes trop durs.

        Alors je vais continuer mon voyage à travers le cinéma. Je suis dans mon élément là !

        Bises ! J'espère que tu as pu fêter comme il se doit ton anniversaire.

    25
    Jeudi 8 Octobre 2020 à 21:41

    Merci pour ce film. C'est très beau et pur, mais tellement triste. 

    ありがとう

    24
    Jeudi 17 Septembre 2020 à 10:11

    Merci pour ce film. Une belle et triste histoire d'amour. Le passage de la couleur au noir et blanc j'ai bien aimée sa défini bien l'avent et l'après. 

    23
    Mardi 15 Septembre 2020 à 19:30

    Merci pour la traduction du film ^^

    22
    Lundi 14 Septembre 2020 à 18:56

    Bonjour bonsoir la team :)

    Quand ce film est sorti, je l'ai dévoré, j'ai bcp pleuré je me souviens, et vu et revu et pleuré à chaque fois... Un vrai souvenir :)

    Merci bcp :)

    21
    Lundi 14 Septembre 2020 à 15:37

    Bonjour "Maître Jayl" et merci pour ce surprenant film cool

    J'ai, depuis un moment, pour habitude avec tes propositions, de ne pas lire le sujet, histoire de deviner tout au long de la projection et de me faire mon propre avis smile

    Pour ce partage, j'ai eu l'impression de regarder une vidéo comme on peut en voir, sur le net, d'un couple non professionnel, qui filme une tranche de vie. Alors, bien sûr, pas aussi "osée" et ce film joue sur notre voyeurisme ! wink2

    Sachant que çà venait de Corée, et de 2011, je ne m'attendais pas à quelque chose d'heureux et à force d'entendre "qu'est-ce que tu ferai si on rompait (un truc du genre) ?", j'ai fini par me dire : "je le sens mal et çà va pas durer" ! no^^

    Mais, j'avoue que les acteurs étaient hyper touchants et crédibles et que, malgré leurs mots pas toujours tendres, il y avait un amour très fort yes Mais lorsque "Young-Joon" a éclaté en sanglots là, je me suis dis : "c'est vraiment mal barré pour "Joon-Seok" et je sens que "Young-Joon" va partir comme un voleur... !" sarcastic

    Quelle tristesse de préférer les conventions à un bel amour oops  mais bon, je respecte le choix de YJ et je suis triste pour le beau JS qui lui laisse un magnifique message clown

    20
    Lundi 14 Septembre 2020 à 11:15

    merci pour le film

    19
    Lundi 14 Septembre 2020 à 08:20

    Merci beaucoup je vais me laisser tenter par ce film. 

    18
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 19:11

    merci pour le film !

    17
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 16:26

    Merci  beaucoup  pour  ce film que j'ai  bien aimé mais je n'ai  pas  bien  compris la fin

    16
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 11:12

    Alors que dire sur le film REC comme la version américaine d'un autre genre, tu te prends un virement à 190 °.

    Merci pour ce projet Jayl, cela m'a un peu gêné, je l'ai vu comme une vidéo coquine avec ses hautes et ses bats dans une relation.

    Mais à chaque fois que je me dis que ça va bouger, un peu plus d'animation et ben tout est lent et fait de manière qu'on s'attache sans s'en rendre compte, toute la relation est faite avec une certaine retenue même les clash en tout genre comme une dispute.

    Et puis tout à coup une claque et puis tu te dis c'est la fin et un retour une autre claque et là tu te dis "je m'y attendais pas !"

     

    Merci pour l'expérience Jayl, je ne voulais pas tenir compte du synopsis car il décrivait une relation à bout de souffle, je me suis lancée et j'ai pas été décu.

      • Dimanche 20 Juin à 00:24

        coucou Blu !

        ce film n'est malheureusement que le reflet de la Corée !

        en 2003, un jeune poète coréen se suicidait pour défendre sa cause en tant que personne gay !

        ce pays avance à une allure d'escargot pour tout ce qui est des problèmes des LGBTQ.

        tu ne trouveras pas beaucoup de films coréens ayant une fin heureuse.

        tu peux regarder " FRIENDS ?! ", ça te minera moins le moral. c'est coréen, c'est gai (gay) et c'est choupinou !

      • Samedi 19 Juin à 23:49

        Salut,

        Je me suis dis, je vais le revoir mais il me fait toujours le même effet, je suis mitigé, triste et heureuse en même temps

        Je suis dérouté par la situation mais aussi mal à l'aise car "pourquoi vouloir fixé cette journée en la filmant ? ".

      • Dimanche 13 Septembre 2020 à 11:34

        merci Blu

        le parti-pris de la réalisation du film est déroutant mais normal vu le sujet.

        on sent que oui, c'est une soirée spéciale ! comme lorsque que young-joon éclate en sanglots.

        on ne le dira jamais assez, la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

        prends bien soin de toi ! bisous !

    15
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 09:01

    Merci beaucoup pour ce film :)

    14
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 04:33

    Merci pour ce film

    13
    kina
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 00:03

    merci quelle belle histoire malheureusement la fin n'est pas celle que l'on voudrait. Souvent c'est comme ça!!!! 

    12
    Samedi 12 Septembre 2020 à 20:15
    Merci beaucoup pour ce film
    11
    Samedi 12 Septembre 2020 à 19:02

    Merci pour ce film cool

    10
    Samedi 12 Septembre 2020 à 18:16

    Merci pour ce film !!!

     

    9
    Samedi 12 Septembre 2020 à 18:08

    merci pour ce film que je vais découvrir 

    8
    Samedi 12 Septembre 2020 à 18:07

    Merci pour ce film

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :